mardi 13 septembre 2016

ROCHEFORT



Musée d’Art et d’Histoire
Hôtel Hèbre de Saint-Clément
63 Av Charles de Gaulle
(département : Charente-Maritime)

Visite le mercredi 7 septembre 2016

Le musée Hèbre de Saint-Clément était fermé depuis le 7 octobre 2002 et fut rouvert fin 2006 après sa restructuration. L’ancien hôtel du XVIIIe siècle a été détruit excepté les façades sur rues qui ont été conservées. Ces travaux ont été réalisés par l'architecte Pierre Louis Faloci. Les espaces muséaux sont répartis sur cinq niveaux. 

Hall d'entrée

Thérèse de Champ-Renaud (1861-1921) : Jeune femme faisant le portrait d’un Jardinier

Louis Carrier-Belleuse : Une petite Curieuse (1882) - Marchande de Journaux

Anonyme : Corbeille de Fleurs

Charles-Emile Callende de Champmartin (1797-1883) : Le Massacre des Janissaires (L'Affaire des casernes lors de la révolution de Constantinople) (1826). 1,62 x 4,72 m.

Alexandre Laemlein (1813-71) : Vision de Zacharie (Salon de 1850). 4,72 x 7,29 m.
"Les 4 chars" : Le premier char est guidé par une femme représentant la paix et brandissant un rameau d'olivier. La paix et la Justice divines sont destinées au monde entier.
Le deuxième aurige ressemble à Mercure. Il va vers le nord, vers Babylone. Dans l'Apocalypse, monté lui aussi sur un cheval noir, il tient une balance à la main et s'apprête à répandre la famine sur toute la terre. Ici il se désolidarise du premier char pour prendre la même direction que les chevaux blancs. Si l'on en croit ce que dit l'ange à Zacharie, il précède les chevaux blancs et se dirige ver le pays du septentrion (Babylone).
Le troisième char aux chevaux blancs est le seul qui soit guidé par un ange qui ressemble à ceux de Gustave Doré. Selon les exégètes chrétiens du texte juif, il annoncerait le Christ.
Le dernier aurige figurerait si on le rapproche du quatrième Cavalier de l'Apocalypse (monté sur des chevaux tachetés de rouge) la mort... Dans la vision de Zacharie, il se dirige vers le pays du midi. Est-ce pour cette raison qu'il a la couleur des peuples d'Afrique?

La donation de la collection d’Alphonse Alexandre Fiocchi est à l’origine de la création du musée.
Charles Gosselin : Le Sphinx de Versailles

Pierre-Louis Charlet : Les Orphelines de la Mer (1875) (à gauche)
Jean-Jules Geoffroy : La Crèche (1897) (à droite)

Henri-Antoine de Moulignon (1821-97) : La Mendiante arabe (Salon de 1861)
Louis-Augustin Auguin : Le Soir dans les Pins  (à droite)
-Un autre paysage d’Auguin

Louis-Augustin Auguin : 3 Paysages marins - « Sables de Montalivet »
-Pierre-Marie Beyle : Les Vacances de Pâques (1883)
-Antoine Chintreuil : La Plaine au temps des Avoines, lever de Lune

Etienne Antoine Eugène Ronjat : Copie du « Radeau de la Méduse » de Géricault

Ambroise Louis Garneray : Combat de la Frégate « Virginie » (1797) (haut à gauche)
Johann Rudolph Bühlmann : La Baie de Naples vue d’Ischia, Soleil levant
-Entrée du Golfe et île de Capri, Soleil couchant
Jules André : Vue prise à St Dié
Abram Paul : Portrait d’un Breton

J-Marie Jugelet : La Vigie de Koat Ven (Bretagne)

J-Antoine Théodore Gudin : Marine

Robert Jacques François Lefèvre (1756-1830) : Phocion (au centre)
J-François Bernard : Le Retour de l’Enfant prodigue
Cornelius van Poelenburgh : Le Repos de la sainte Famille

J-Baptiste Pater (1695-1736) : La Leçon de Musique

Pierre Pentmans : Réunion de Notables

Anonyme (17e) : Femme hollandaise (à gauche)
Anonyme (d’après Coello Sanchez) : Portrait d’Anne, archiduchesse d’Autriche, reine d’Espagne 

Anonyme (d'après Gérard van Honthorst) : Portrait d'Elisabeth de Hervorden (c. 1640)

Achille-Etna Michallon (1796-1822) : Paysage

François-Antoine Léon Fleury : Une Vue de Pompéi


Plan relief de la ville et du port de Rochefort (1837) - en bas, au premier plan, la corderie royale.
Corderie royale de Rochefort


Collection ethnologiques : culture Kanak et Papouasie

Collection consacrée à Pierre Loti
Marie Bon : Portrait de Julien Viaud en Enseigne de vaisseau

Edmond de Pury : Portrait de Pierre Loti en Guerrier persan (1895)

Costume d’Osiris porté par Pierre Loti
Pierre Loti déguisé en Osiris pour un bal masqué
Nombreux objets provenant des collections personnelles de Pierre Loti

Présentation des objets provenant de la maison de Pierre Loti pendant les travaux de restauration de la maison (en cours).


Aucun commentaire: