mardi 22 octobre 2019

LANGRES - Maison des Lumières


Maison des Lumières Denis Diderot

Visite  de la Maison des Lumières, le samedi 7 septembre 2019

En 1923, Madame du Breuil de Saint-Germain remet l'immeuble à la Société historique et archéologique de Langres, avec la condition d'en faire un musée.
N'étant plus en mesure d'assurer l'entretien du bâtiment la Société transmet le bâtiment à la ville de Langres. La ville entreprend de 2009 à 2013 une importante campagne de restauration de l'immeuble (1.320.500 € de travaux, cofinancés entre autres par la Ville de Langres, la DRAC, à hauteur de 408.200 €, et le mécénat), avec pour objectif d'y installer le musée qu'il abrite aujourd'hui.

La Maison des Lumières Denis Diderot (MLDD) est un musée logé dans l'Hôtel du Breuil de Saint-Germain, un hôtel particulier des XVIe et XVIIIe siècles, et consacré au Siècle des Lumières, à la vie et à l’œuvre de Denis Diderot (1713-84). Il fut inauguré le 5 octobre 2013, le jour du tricentenaire de l'écrivain.
Denis Diderot était un homme aux curiosités multiples. Il fut tout à la fois philosophe et encyclopédiste, mais aussi romancier, homme de théâtre, critique d'art et homme de science. Si bien que ce philosophe natif de Langres participa largement à la révolution intellectuelle qui marqua le XVIIIe siècle.

De salle en salle, il est possible de suivre les différents aspects de la vie de Diderot et de son environnement culturel et intellectuel.
Cependant, je me suis surtout intéressé aux œuvres d’art présentées.

Rez-de-chaussée
J-Antoine Houdon (1741-1828) : Buste de Diderot. Bronze offert par Diderot
Jean Tassel (1608-67) : Mucius Scaevola devant Porsenna. Au fond de la salle

Auguste Bartholdi (1834-1904) : maquette de la statue de Diderot
Bartholdi : Bronze de Diderot, Place Diderot à Langres

Quelques objets ayant appartenu à Diderot : pendule, encrier et canne

d’après Louis-Michel Van Loo : Portrait de Louis XV

Gabriel-François Doyen : Jupiter et Junon recevant le nectar d’Hébé (1761)

François-André Vincent : L’Enlèvement de dona Mencia de Mosquera (1778)

Louis-Michel Van Loo : Portrait de Diderot (1770)

L'esprit des Lumières à travers l'Europe

Charles Fichot : Les Démêlés de Voltaire avec Frédéric II (1837)

Salomon van Ruysdael : Paysage avec vache et paysans (1648)

Entour. Philips Wouwerman : La Halte

Premier étage
Claude Gillot : La Scène des Tréteaux (1771)

Jean-Marie Vien : La Madeleine. D’après Guido Reni

Hugues Taraval (1729-85) : Hercule étouffant les serpents (Salon de 1767)

J-Simon Berthélemy : Apollon ordonne au Soleil et à la Mort de porter le corps de Sarpédon en Lycie (1781). Morceau de Réception. Sarpédon est le fils de Zeus, il a été tué par Patrocle

Séraphin Dénécheau (1831-1912) : Buste de Diderot. D’après Houdon

Jacques-François Delyen (1684-1761) : Portrait de René-Nicolas Berryer, Lieutenant général de la police de Paris (c. 1750). En juillet 1749, Berryer a conduit Diderot au donjon de Vincennes, sur ordre royal, et l'y fait enfermer

Présentation de l’ensemble des volumes de la première édition de l’Encyclopédie
Edme Bouchardon (1698-1762) : Buste de l’Empereur Néron (1750). Marbre

D’après Falconet : Pygmalion voyant sa statue Galatée s’animer. Biscuit

J-Baptiste Oudry (1686-1755) : L’Outarde morte (1748)

J-François de Troy (1679-1752) : Portrait de Racine

J-Baptiste Pigalle (1714-85) : Corneille et Molière. Bronzes


mardi 15 octobre 2019

LANGRES - Musée d'Art




Cathédrale Saint-Mammès
Claus de Werve (connu entre 1396 et1439) : Christ au tombeau. Pierre
La cathédrale de Langres conservait avant 1789 un groupe sculpté du début du XVe siècle représentant la Mise au tombeau. Les sept personnages qui entouraient le corps du Christ, connus par une description faite au XVIIIe siècle par un historien local, ont disparu dans la tourmente révolutionnaire, et seule cette dernière figure a survécu.



Musée d’Art et d’Histoire 
(département : haute-Marne - 52)

Fondé en 1841 par la Société historique et archéologique de Langres, le musée est aujourd'hui installé dans une ancienne église augmentée d'un bâtiment contemporain, inauguré en 1995.
En 1836, de jeunes érudits locaux, dont Joseph-Philibert Girault de Prangey (1804-1892), Etienne Pistollet de Saint-Frejeux (1808-1877), et d’autres, expriment le souhait de sauvegarder des inscriptions latines et d’autres découvertes archéologiques. Pour cela, ils fondent la Société archéologique de Langres, devenue Société historique et archéologique de Langres (SHAL) en 1842. Des collections à usage public commencent à être réunies. La ville ayant refusé d'établir une galerie d'antiques dans la cour de l'Hôtel de Ville, l’architecte Luquet suggère de créer un dépôt lapidaire dans une église désaffectée autrefois consacrée à saint Didier, troisième évêque de Langres. L’édifice du XIIe siècle, modifié aux XIIIe, XVIe puis au XVIIe siècle, a été partiellement détruit à la Révolution.
Après d’importants travaux confiés à l’architecte Charles Santa, le musée ouvre en 1841. Actuel musée Baillet, le musée Saint-Didier est donc à l'origine un musée archéologique et un musée de peintures (exposant 21 toiles en 1843).
Quelques collectionneurs marquent l’histoire du musée par l’importance de leurs dons, à l’exemple des frères Charles (1848-1920) et Joseph (1850-1941) Royer en 1943 dans les domaines de l’archéologie, de la numismatique, de la peinture (dont Gustave Courbet et Eugène Delacroix)…
Les peintres et sculpteurs de la fin du XIXe et de la première moitié du XXe siècle liés à l’École de dessin de Langres (Alizard père et fils, Léon Bellemont, Charles Duvent, Jules Hervé Mathé, Jules-René Hervé…) entrent progressivement au musée.
En 2011, la municipalité dépose au musée la toile de José de Ribera « Jésus parmi les docteurs », fleuron des collections langroises. En 2012, le dépôt par le musée national d’art moderne d’une toile de Raoul Dufy représentant Langres, clôt l’actuel parcours de visite.
L’église Saint-Didier (XIIe s.) est intégrée dans le parcours du musée. Intéressant.

Visite du musée le samedi 14 avril 2007 et samedi 7 septembre 2019



Vue intérieure du musée

Au premier étage
Pierre Petitot (né à Langres, 1760-1840 : Grand Prix de Rome en 1788
-Nicolas de Condorcet. Projet pour la place de la Concorde à Paris

Jules-Claude Ziegler (1804-56) : 6 toiles
-La Rosée répandant ses perles sur les fleurs (1844)

Jules-Claude Ziegler : Pluie d’été (1850)

Jules-Claude Ziegler : Daniel dans la Fosse aux lions (1838)

Jules-Claude Ziegler : Giotto dans l’atelier de Cimabue (1835)

Jules-Claude Ziegler : L’Imagination (1839)
-La Vierge de Bourgogne

Joseph Philibert Girault de Prangey (1804-92) : Promenade et tours ‘enceinte du palais de l’Alhambra à Grenade (1836)

Joseph Philibert Girault de Prangey : Vue sur la Place Saint-Marc à Venise (1831)
Joseph Philibert Girault de Prangey : La Chapelle palatine à Palerme (1839)

Joseph-Nicolas Robert-Fleury (1797-1890) : Sujet tiré de la vie de Ribera (1838)

Michel Dumas (1812-85) : Fra Giovanni Angelico da Fiesole (1844)

Michel Dumas : Fra Giovanni Angelico en prière (1845)

Gustave Courbet : Tempête sur la mer

Gustave Courbet : Combe du Jura.

Paul-Jean Flandrin (1811-1902) : Les Gorges de l’Atlas

Eugène Delacroix : Tête de Tigre

Rosa Bonheur : Etude de Lionne
Rosa Bonheur : 2 paysages.

J.-Baptiste Mussot : Faune flûteux. Plâtre inspiré par le Faune du Louvre, mais traité de façon néoclassique ; jeune ado mince et gracile.

J.-Baptiste Mussot : Un joueur de flûte. Plâtre

Didier-Alphonse Lhuillier : Eponyme et Sabinus

Tony Robert-Fleury (1838-1911) : Fils de Joseph-Nicolas  Coriolan désarmé par sa mère.

Albert Maignan : Les Voix du Tocsin (1887). 
Le grand format est au musée d’Amiens (5,50 x 4,50m -Salon de 1888)

Evariste Luminais : Les Pêcheurs de homards sur la côte de Bretagne (salon de 1852).

Pierre Petitot : Le Génie de la Victoire. Marbre

Pierre Petitot : Diane et Endymion (1792). Plâtre

Joseph-Paul Alizard (né à Langres, 1867-1948) : Plusieurs œuvres
-La Mère Jeannette (1897)

Joseph-Paul Alizard : Un Jour de Pardon, chapelle Saint-Fiacre à Faouët (Morbihan)

Joseph-Paul Alizard : Pour l’Absent pendant la pêche d’Islande (chapelle de Kermaria) (1903)

Joseph-Paul Alizard : Chose vue, un jour de printemps (1900)

Bernard Guidel : Le Berger Aristée

Henri Paul Hudelet (né à Langres, 1849-78) : Le Discobole

Henri Paul Hudelet : Des pêcheurs trouvent sur les bords de l’Ebre la Tête et la Lyre d’Orphée. Haut-relief en plâtre. Au centre, beau jeune homme nu, un genou à terre ; à droite, jeune garçon nu, debout, debout un homme âgé.

Henri Paul Hudelet : Le Joueur de dés (1876). Bronze

Léon Bellemont : Le Catéchisme (1927)

Jules Adler : Portrait du peintre américain Louis Paul Dessar (1888)

Jules Adler : Autoportrait

Emile-Joseph Humblot (1862-1931) : Un coin de Champlitte (1900). Paysage.
-Nombreux paysages de la région.

Antide Marie Péchiné : Allégorie de la ville de Langres (1879). Plâtre

Frédéric-Auguste Bartholdi : Projet pour la statue de Diderot (1884). Plâtre
Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904) : Monument à Diderot. Bronze. Place Diderot à Langres.

Raoul Dufy : Moisson à Langres (1935)

Edme Gaulle (né à Langres, 1769-1841) : Buste de l’Empereur Napoléon 1er. Marbre
Série de Bustes 

François Devosges (1732-1811) : Portrait du sculpteur Gaulle.

Edme Bouchardon (1698-1762) : Louis XV en Apollon. Marbre 


Vue sur le chœur et la nef de l'église S-Didier

Deuxième salle
Alessandro Magnasco (1667-1740) : Deux Religieux dans une grotte

Peter van Lint (1609-90) : Mariage Mystique de ste Catherine d’Alexandrie
-La Vierge entre les vierges.

Gérard Seghers : Le Christ à la colonne
Cornelisz de Heem (1631-95) : Nature morte aux fruits.
Frans II Francken : David portant la tête de Goliath
Jacques Courtois : Choc de cavalerie.

Gaspard de Crayer : La Charité romaine

Claude Gillot (1673-72) : La Fête de Bacchus (1700)

Charles Le Brun : La Chutes des Anges rebelles. Projet plafonnant.

Pieter van Boucle (1610-73) : Perroquets et oiseaux (1656)

Gabriel Revel : Portrait de femme

Nicolas de Largillierre : Portrait de femme en Diane

Arnold van Boonen : Princesse lorraine

Jean Michelin : Adoration des Bergers

Jean Leclerc (1587-1633) : Adoration des Bergers (1623)

Jean Tassel (né à Langres, 1608-67) : Martyre de sainte Martine
Jean Tassel : La Pentecôte

Jean Tassel : St Michel terrassant le dragon

Jean Tassel : Mort de saint Joseph (à gauche)
Jean Tassel : Vierge à l’enfant

Jean Tassel : Portrait en pèlerin
Autres œuvres de Jean Tassel : Les soldats maraudeurs –– Crucifixion – Moïse frappant le Rocher.

José de Ribera : Le Christ parmi les Docteurs. On ne sait pas comment cette toile est parvenue à Langres.
En 2011, la municipalité dépose au musée la toile de José de Ribera « Jésus parmi les Docteurs », fleuron des collections langroises.

Au rez-de-chaussée
Victor Thirion (1837-78) : Après l’école. Une jeune adolescente allongée dans l’herbe (1872)

Evariste Luminais : Pillards Gaulois


Autres œuvres :
Edgard Cugnotet (19e) : Le Joueur de Vielle.
Alfred-Emile Lévy (1824-96) : Singes débouchant une bouteille de vin.
François de Troy : Portrait de Jean Racine.
Jean Ranc (1674-1735) : Portrait de femme.
Jacques Bertaux (18e-19e) : Attaque d’un convoi.
Leonardo Coccorante (18e) : 2 pendants. Tableaux d’architecture.

Au sous-sol
Belles collections archéologiques, préhistoriques et gallo-romaines.
Nombreuses stèles et éléments d’architecture
Buste en marbre

Statue en marbre d'un empereur (dépôt du Louvre)

La Mosaïque de Bacchus a été mise au jour en 1985 lors des fouilles archéologiques qui ont précédé la construction du musée.
La Mosaïque de Bacchus est un pavement à décor multiple, elle est la plus grande, la plus riche et la mieux conservée des mosaïques polychromes découvertes à Langres. (25 octogones sur 5 rangs et présentant 13 motifs différents).


Exposition temporaire : avec les collections du musée
Jules-Alfred Hervé, dit Hervé-Mathé (1868-1953) et Jules-René Hervé (1887-1981) – deux peintres, oncle et neveu

Hervé-Mathé : La Dame en Blanc. Portrait de Berthe Mathé (1911). Épouse du peintre

Hervé-Mathé : Le cloître de la cathédrale de Langres

Jules-René Hervé : Procession de la Fête-Dieu (1925)

Jules-René Hervé : Cérémonie dans la cathédrale de Langres

Jules-René Hervé : Joueurs de cartes dans la cuisine

Jules-René Hervé : Groupe d’hommes dans un port
Et de nombreuses autres œuvres