mercredi 18 novembre 2009

RIOM


Parc Virlogeux - "La Marseillaise" de Ernest Dagonet (1856-1926). "Sous les traits d'une gamine en veste de housard (hussard), un tambour sur l'épaule".

Cour de l’Hôtel de ville
 
Raymond Rivoire (1884-1966) : Le Baiser de la Gloire (1923). Marbre. Monument aux morts. Un ange se penche sur un homme étendu, au corps nu et voilé. Beau et étrange.

Eglise St Amable
Claude-Marie Dubufe (1790-1864) : Le Christ apaisant la tempête.
Jacques Lévêque () : St Amable reçoit un reliquaire des mains d’un ange, et guérit un malade. Ex voto.



Musée Francisque Mandet
Hôtel Dufraisse du Cheix et Hôtel Desaix

14, rue de l’Hôtel de ville (département : Puy-de-Dôme)

Visite du musée le mercredi 15 mai 2002 - dimanche 19 mai 2013. 
Créé en 1866, labellisé musée de France en 2002, le musée Mandet, du nom de Francisque Mandet, président de la Société du musée, est installé dans deux anciens hôtels particuliers reliés par une galerie utilisée pour les expositions temporaires. Le premier, l’hôtel Dufraisse, édifié en 1707 à l’exemple de l’architecture parisienne, fut une réalisation d’avant-garde en Auvergne. Le second date des XVe, XVIIe et XVIIIe siècles. Restauré en 1983, il abrite l’exceptionnelle collection donnée en 1979 à la ville de Riom par Marie-Joseph et Édouard Richard. Ces deux bâtiments renferment environ six mille pièces, peintures, sculptures et objets d’art, de l’Antiquité au XXIe siècle.

Premier bâtiment.
Charles Antoine Coypel () : Allégorie. Une femme nue tient des grappes de raisins apportées par deux angelots.


Louis Jean-Jacques Durameau (1733-1796) : Combat d’Entelle et de Darès. Très grand format. Tiré de l’Enéide. (à droite)

Alphonse Cornet : La Prise de Delphes par Les Gaulois (1883)
Martin von Knoller () : Vierge à l’enfant. Entourée d’une religieuse (à gauche), et de deux autres femmes (à droite).
Pierre Sauvage (1744-1818) : Piéta. Traitée en grisaille.



Salle 1
A. Palamedes (1601-73) : Portrait de femme

J.A.Backer (1608-51) : Le Mangeur d'huîtres.
Cornelis Safteleven le jeune (1607-81) : Sultitia Mundis.
Quiringh van Brekelenkam (1620-68) : Boutique de barbier.
G. Clauesz de Hondecoeter (mort en 1638) : Rue de village.
Aert van de Neer (1603-77) : Clair de lune. Sur l’embouchure d‘un fleuve.
Paul Bril (1554-1628) : Deux petits pendants ronds. Brigands dévalisant des pèlerins – Le Pèlerin secouru.
Ijkens (1601-93) : Couronnement d’épines (au centre).Guirlande de fleurs autour.
Artus Wolfordt (1581-1641) : Marie, Jésus et Joseph marchand dans un paysage campagnard – La sainte Famille.  

Jan Van Bylert (1603-71) : La Diseuse de bonne aventure.
Floris Van Schooten (1587-vers 1655) : Nature morte aux fruits.



Salle 2

Charles Natoire (1700-77) : Bethsabée au bain.
Joseph Parrocel (1705-81) : Halte d’un Cavalier.

Jean Raoux (1677-1734) : La Leçon de musique.
J.-Baptiste Regnault (1754-1828) : Cérémonie nuptiale chez les Romains.
 

J.-Baptiste Regnault : La Mort de Desaix à Marengo. Etude de format réduit. Grand format à Montferrand.


Salle 3
Ec. Italo-flamande (fin XVe) : Adoration des Mages. (mur de gauche)
Ec. du Rhin (XVIe) : St Pierre parmi les saints. Frise de cinq personnes en pied ; Madeleine et J.-Baptiste (à gauche) ; Pierre (au centre) ; un évêque et une sainte (à droite).
Pietro Berritini, dit Pietro da Cortona (1596-1669) : Le Serment d’Annibal.
J. Platzer (1752-1806) : Intérieur de prison. En bas à droite, un tribunal religieux. Autre peintre que celui de Tarbes. 

G. van Opstal : Adoration des Bergers (1707). Grande toile. 

Domenico Zampîeri (le Dominiquin) : Le Repos de la sainte Famille (c. 1605).

Salle 4
Eugène Amaury-Duval (1808-85) : Psyché. Nu féminin.
Narcisse Diaz de la Peña (1807-76) : Sous-bois.
Auguste-Alexandre Thierriat () : Bouquet de fleurs.
 

Nicolas Berthon (1831-88) : Procession des pénitents noirs de Billom le Jeudi Saint (Auvergne).
Camille Roqueplan (1803-55) : L’Antiquaire.
 

Lafond () : Le Testament d’Eudamidas. Néoclassique. (au centre)
Carle Vernet (1758-1838) : Etude du portrait d’un noir au turban.
Martin Drölling () : Intérieur de cuisine.

Deuxième étage

Prosper Marilhat (1811-47) : Etude de paysage orientaliste.
Léon Bonnat (1833-1922) : Plusieurs petites études orientalistes.
Pierre-François-Eugène Giraud (1806-81) : Jeune bohémienne.
Alphonse Cornet (Riom 1839-98) : La Maîtresse d’école (1874) – Les Saltimbanques – La Noce à Asnières – Le Tribunal de Velléda –
-Marie-Madeleine
(1878). Nu féminin fortement inspiré du nu masculin d’Hippolyte Flandrin…
 

A
Alphonse Cornet : Le Défilé des Gueux. Longue frise populaire.
-Misères et Regrets. Un jeune homme en pleurs agenouillé au chevet de sa jeune femme morte.
–Autoportrait.

Alphonse Cornet : Portrait de Francisque Mandet.


Alphonse Cornet : Une école rurale.

Joseph-Nicolas Robert-Fleury (1797-1890) : Brigands dans les Abruzzes.

Galerie de portraits dans le couloir :
Portrait de Cinq-Mars. Beau jeune homme élégant.
Charles de Balzac d’Entraigues – Catherine de Médicis – Michel de l’Hospital – Le Cardinal de Billom – Pierre Flotte – Grégoire de Tours – Le Pape Sylvestre II - Angélique Arnaud – Le maréchal d’Effiat - etc.


Salle 7
Victoria Dubourg (19e) : Fleurs et fruits.
G. Colin () : Marchand de journaux des rues d’Arras.
Gustave Alaux (1887-1965) : Ascension de la montgolfière "Marie-Antoinette" le 23 juin 1784 à Versailles.
Edouard Detaille (1848-1912) et A. de Neuville : La Bataille de Champigny. Deux soldats morts.
Henri Dubois (1837-1909) : Le Printemps. Jeune couple dénudé.

Aublet : Portrait d'Adhémar. Jeune garçon.
H.O. Heyerdhal : L'Enfant malade.

Sculptures :

Sébastien Caldelari (mort en 1819) : Narcisse. Marbre. Jeune chasseur nu, légèrement penché en avant, découvrant sans doute son image dans l’eau.(1814). En 1902, le square Virlogeux fut agrémenté de deux sculptures : "Le chef gaulois mourant" de Gréber et "La Marseillaise" de Dagonet. Le jardin public devait initialement accueillir la statue de "Narcisse", sculptée par Caldelari. Mais l'oeuvre fut jugée indécente par la municipalité qui la fit déposer au Musée Mandet. Elle fut alors remplacée par "La Marseillaise".
Auguste Rodin : Etienne Clémentel. Buste en bronze - La Jeune Mère.
 

J.C. Levasseur (1831-88) : Le Petit Joueur de cornemuse. Marbre. 

Emmanuel Frémiet : Le Grand Condé. Statue équestre. Petit bronze.


Deuxième bâtiment. Donation Richard.

De belles collections d'arts décoratifs disposées dans des salles thématiques : sculptures médiévales, bijoux antiques, orfèvrerie, etc. D'autres peintures sont exposées.
Bicci di Lorenzo (1ère moitié XVe) : Vierge à l’enfant, St Jean-Bapt. et St Antoine.
Allebreto Nuzi (fin XIVe) : Vierge à l’œillet. Jésus tient l’œillet.
Ec. du Rhin (seconde moitié XVe) : Crucifixion. Avec la Vierge et Jean l’Evangéliste.
Ec. du Rhin (seconde moitié XVe) : Nativité.
J.-Baptiste Monnoyer () : Deux pendants. Fleurs et deux jeunes enfants.
Martin de Vos () : Adoration des Mages.
Jan Gossaert, dit Mabuse (1478-1535) : Sainte Famille.




Jean-Ossaye Mombur (1850-96) : Le Baiser filial
Ce beau groupe sculpté en marbre appartiendrait aux collections du musée. Je ne sais pas s'il est exposé. 
Le plâtre original est exposé dans la mairie de Castenau-Rivière-Basse


Vidéo sur l'évolution du musée Mandet


Aucun commentaire: