lundi 20 avril 2009

ROUEN 1/2

Cathédrale N.D. de Rouen
Philippe de Champaigne (1602-74) : Adoration des Bergers. Scène nocturne, clair obscur. La lumière semble venir de l'enfant, (une lumière divine éclaire les anges). L'enfant Jésus est emmailloté à l'ancienne. Aux pieds de l'enfant, un jeune agneau blanc aux pattes liées. Très beau.

Musée des Beaux-Arts de Rouen
Esplanade Marcel Duchamp (département : Seine-Maritime)

Troisième visite du musée le samedi 18 avril 2009 (Voir catalogues)

Créé pendant la période révolutionnaire, le musée des Beaux-Arts de Rouen est l’un des plus riches musées de France. L'enrichissement des collections est spectaculaire au cours du XIXe siècle. Le "Démocrite" de Velázquez entre avec la collection du peintre Gabriel Lemonnier, l'un des fondateurs du musée ; Delacroix demande le dépôt à Rouen de son chef-d'œuvre, "La Justice de Trajan" en 1844 ; on recherche les œuvres des enfants du pays : Poussin, Géricault. Les achats et dons (Clouet, Van Dyck, Puget, Ingres, Moreau, Traversi…) comptent bientôt plus dans la collection que les saisies napoléoniennes envoyées en 1803 (Gérard David, Véronèse, Rubens). La collection passe de 300 tableaux en 1823, à 600 « de premier mérite » en 1878, dans un musée désormais cité comme « le plus complet de France après celui de Paris ». Le besoin d'un nouveau bâtiment devenant impérieux, le maire demande en 1873 à l'architecte Louis Sauvageot un projet qui aboutit en 1880 à l'ouverture d'une première aile, et en 1888 à celle de l'ensemble qui abrite encore aujourd'hui le musée et la bibliothèque. Cent ans plus tard, une rénovation complète s'engage. Achevée en 1994, elle restitue sous la houlette d'Andrée Putman la qualité architecturale d'un bâtiment malmené par le XXe siècle, tout en augmentant habilement sa superficie. Au cours de ce siècle, la collection a changé d'échelle grâce à des donations exceptionnelles (la très importante collection d’impressionnistes de François Depeaux en 1909, le fonds Jacques-Emile Blanche en 1921, l'incroyable donation Baderou de près de 400 tableaux et 5000 dessins en 1975, les Modigliani de la famille Alexandre en 1988-2001), mais aussi des achats très heureux : « Caravage » en 1955, « Poussin » en 1975.
Depuis ma précédente visite en 2000, les salles ont été restaurées avec beaucoup de soin, et l’éclairage amélioré ; l’accrochage a été modifié, les œuvres sont très bien présentées.
En raison du grand nombre de salles, le parcours est assez complexe (le plan donné à l'accueil est très utile), et il est difficile de ne pas oublier certaines salles, c'est pourquoi mes notes doivent comporter quelques erreurs... mais je n'ai pas cherché à faire un guide.

Dans la cour intérieure
Joseph Désiré Court (1797-1865) : Le Martyre de sainte Agnès dans le Forum romain, en l’année 303, sous Dioclétien (1864 - Salon de 1865).
Au centre de la cour :
Emmanuel Hannaux (1855-1934) : Orphée charmant la Sirène (1903). Marbre.

Jules Alexandre Grün (1868-1938) : Un Vendredi au Salon des Arts français (1911). Grande toile.

Pierre-Charles Simart (1806–57) : Oreste réfugié à l’autel de Pallas (Salon de 1840). Marbre. Très beau nu assis, à demi allongé. Néoclassique.

Eugène Marioton (1854-1933) : Chactas. Beau marbre. Inspiré par "Atala", le roman de Chateaubriand.

Antoine Etex (1808-88) : Monument funéraire de Géricault. Marbre. Le tombeau en bronze se trouve au cimetière du Père-Lachaise.
Autres sculptures de : Leroux – Antoine Bourdelle.


Niveau 1 – aile sud

Salle 2

Ec. espagnole (15e) : Ste Catherine de Sienne.
Ec. espagnole (15e) : La Flagellation du Christ.
Giovanni Giampietrino (16e) : St Jérôme pénitent.
Ec. italienne (15e) : Vierge à l’Enfant entre deux Anges adorateurs. Tondo.
Della Robia (16e) : Vierge adorant l’Enfant. Terre cuite émaillée (ex-collection Campana).

Salle 3
Pietro Vanucci, dit Il Perugino (1445-1523) : Trois beaux panneaux.
-L'Adoration des Mages. La scène est divisée en 2 parties par deux poteaux placés au centre du panneau : à droite, la Ste Famille, un Mage, l'âne et le bœuf ; à gauche, les deux autres Mages, et un palefrenier tenant les chevaux.
-Le Baptême de Jésus. La scène principale est au centre du panneau. Jésus est nu. Deux anges agenouillés, et deux personnages debout sont disposés de part et d'autre de la scène centrale.
-La Résurrection du christ. Jésus est debout sur le rebord de son tombeau ; autour de lui, les soldats endormis. Seul un soldat, à gauche, semble être le témoin de l'événement.
Umberto Ubertini, dit Barchiacca (1494-1557) : Le songe de Joseph - Joseph vendu par les Madianites.

Salle 4
Louis Bréa (Nice 1450-1522) : St Sébastien. Nimbe doré autour de la tête.

Salle 5 – Salle présentant une collection de 26 icônes russes.

Salle 6 – Salle Gérard David
Gérard David (1460-1523) : La Vierge entre les vierges. Dix vierges martyres entourent la Vierge avec l'enfant sur ses genoux ; Jésus tient une grappe de raisin. A l'arrière plan, deux anges musiciens. Grand et beau panneau rassemblant 16 personnages. Envoi de 1803.
Jan II van Coninxloo (1489-1584) : Deux volets d'un polyptyque.
Recto : La Circoncision - Les Adieux du Christ à sa mère.
Verso (volets fermés) : St Jean l'Evangéliste présente le donateur (volet G.) - Ste Catherine d'Alexandrie présente la donatrice (volet D.).
Pays-Bas du nord (15e) : Ecce Homo – La Résurrection.

Salle 7 – Portraits de peintres des écoles du nord.

Salle 8
Jean Mignon : La Chute de Phaéton.
Girolamo da Treviso : Isaac bénissant Jacob – Agar et l’Ange.
Ecole de Jacopo da Ponte, dit Bassano (1510-92) : La Tonte des Moutons. A l'arrière plan, une scène des champs, des paysans entassent des gerbes de blé sur une charrette. Au premier plan, belle attitude de la femme accroupie en train de boire. Envoi de 1803.
Jacopo Negretti Palma, il Giovane (1548-1628) : Le Christ couronné d'épines. Clair obscur. A droite, un soldat assis en armure. Envoi de 1803.

Salle 9
Martin de Vos (1532-1603) : David et Abigail. Grand et beau panneau. Nombreux détails.
Martin de Vos : Six grands tableaux formant la suite d' "Eliézer et Rébecca". (p. 59)
A l'origine, huit panneaux destinés à l'église St-Patrice.
Eliézer et Rébecca à la fontaine - Laban, le frère de Rébecca, va chercher Eliézer à la fontaine - Laban présente Eliézer à son père - Eliézer demande Rébecca en mariage pour Isaac - Rébecca consent à suivre Eliézer, l'envoyé d'Abraham - Les Adieux de Rébecca à sa famille.
Abraham souhaite que son fils épouse une femme de son pays d'origine, la Mésopotamie. Il y envoie son intendant, Eliézer. Celui-ci fait halte près d'une fontaine, priant dieu de lui révéler l'élue : ce sera la jeune fille à qui il demandera à boire et qui, ensuite, lui proposera de faire boire ses chameaux. La belle Rébecca se désigne par ce geste de courtoisie. Eliézer donne à Rébecca un anneau et des bracelets d'or. Laban, le frère de Rébecca, accourt et conduit Eliézer chez ses parents pour y passer la nuit. Son père, Béthuel, accepte l'union. Eliézer est pressé, Rébecca se résout à partir dès le lendemain. Isaac guette la venue de sa fiancée, il est ébloui par sa beauté. Il aura soixante ans quand Rébecca lui donnera enfin deux jumeaux, Esaü et Jacob.

Salle 12
François Clouet (1510-72) : Le Bain de Diane. Avec des faunes.
Lavinia Fontana (1552-1614) : Vénus et l'Amour. Gros plan sur Vénus à la poitrine couverte d'un voile transparent : elle tient une flèche dans sa main droite. Ancienne collection de Louis-Philippe.
François II Bunel : La Procession de la Ligue. Le cortège, venant de Notre-Dame de Paris, défile rue du Marché-Palu. Il est conduit par l'évêque Guillaume Rose, recteur de l'Université, vêtu de noir, et suivi par le curé fanatique, Julien Le Pelletier. Il passe devant des personnes de qualité, en qui l'on reconnaît la famille de Guise.

Salle 13 – natures mortes
Rachel Ruysch (1664-1750) : Fleurs dans un vase.
Jacob van Es () : Nature morte au Hareng. Le poisson est coupé en 8 tranches.
Jan Davidsz de Heem () : Grappe de Fruits.
Willem Kalf (1619-93) : Nature morte à la gourde d'argent. Superbe.
Nature morte aux vases et plats dorés.
Otto Marseus van Schrieck : Champignons et Insectes.
David II Teniers (1610-90) : Vanité du Savoir.

Cornelis Norbertus Gysbrechts : Trompe-l'oeil au Carnet de dessins.

Salle 14
Jan Steen (1626-79) : Le Marchand d'oublies.
Quentin Massys (1466-1530) : St Jérôme dans sa cellule. Vanité.
Jan Claez (1570-1603) : Portrait d'une dame âgée.
Nicolaes Pietersz Berchem (1620-83) : Concert sur une place publique. Baroque ; clair obscur.
Gérard Hoet (1648-1733) : Alexandre et Cléophas.
Thomas de Keyser (1596-1667) : La Leçon de musique.
Judith Leyster (1609-69) : Le Tour de cartes.
Gérard Ter Borch (1617-81) : Intérieur d'estaminet. Trois hommes et une servante. Belle œuvre intimiste.
Frans II Francken (1581-1642) : Montée au Calvaire. Nombreux personnages. Les 2 larrons à gauche.
Gaspar van Wittel (1652-1636) : Vue de Rome avec le château Saint-Ange.
Jacob de Hensch (1636-1701) : Pâtre au milieu des ruines antiques.
Jan van Goyen (1596-1656) : Vue de rivière.
Bord de mer - Bateaux de pêche - Vue fluviale par temps orageux.

Salle 15
Pieter Neefs (1578-1661) : Intérieur d'église. Vue nocturne originale ; 4 sources de lumière.
Cornelisz van Vliet (1611-75) : Intérieur de l'église St Bavon à Haarlem.


Niveau 2 – aile sud
Salle 3
Sisto Badalocchio, dit Sisto Rosa (1585-1647) : Mars et Vénus. Envoi de 1803. (p. 91)
Nicolas Régnier (1591-1667) : St Sébastien soigné par Irène. Sébastien allongé au premier plan, à l'horizontale, et vu en raccourci.
Mattia Preti (1613-99) : St Nicolas de Bari. Gant rouge vif (main gauche) tenant la crosse, mitre et vêtements sacerdotaux blancs et or. Les trois enfants ressuscités l'accompagnent ; l'un porte trois boules d'or sur un livre, somme versée par le saint pour sauver l'honneur de trois jeunes filles. Superbe.
Mattias Stom (1600-50) : L'Adoration des Mages. Superbe.
Niccolo Tornioli (1622-52) : La Vocation de St Matthieu.
Bernardo Strozzi : St Jean-Baptiste.

Salle 4 – salle rouge hexagonale.
Michelangelo Merisi, dit Il Caravaggio ou Le Caravage (1571-1610) : Flagellation du christ à la colonne. Composition en V. Superbe. Manteau rouge en bas à gauche ; culotte brune à droite.
Nicolas Régnier (1591-1667) : St Luc peignant la Vierge.
Paolo Caliari, dit Véronèse (1528-88) : Saint Barnabé guérissant les malades. Grand format. Envoi de 1803.

Paolo Caliari, dit Véronèse : Le Christ arrêtant la Peste. Grand format ; belle œuvre. Le monde divin dans la partie supérieure. St Jacques, en bas à gauche ; St Sébastien, en bas à droite.
Gian Franco Barbieri, dit Le Guerchin (1591-1666) : Le Roi David - La Visitation (grand). Envoi de 1803.
Lambert Jacobsz : portraits des 4 évangélistes.
St Matthieu et l’Ange – St Marc – St Luc – St Jean l’Evangéliste.
Adriaen Backer : St Paul écrivant.
P.Paul Rubens (1577-1640) : L'Adoration des Bergers. Grand format. Envoi de 1803.

Salle 5
Georges de La Tour (atelier) : St Sébastien soigné par Irène. Autre copie d’atelier d’un tableau disparu (voir Orléans).
Charles Le Brun (1619-90) : Ste Geneviève devant Paris. Petit camaïeu brun.
Juste d’Egmont.

Salle 6
Claude Vignon (1593-1670) : Moïse tenant les Tables de la Loi - Le Prophète Samuel - Joseph en prison expliquant les songes en prison - David venant de trancher la tête de Goliath -
Deux anges présentant la sainte Face (sur le voile de Véronique).
Salomé recevant la Tête de S Jean-Baptiste.
Nicolas Régnier : Le Dormeur éveillé.
Jacques Blanchard : Baptême.
Sébastien Bourdon (Montpellier 1616-71) : Les Adieux de Didon et Enée - L'Arrivée de Cléopâtre.
Jacques Stella (1596-1657) : Le Massacre des Innocents. Grisaille.
Ste Anne conduisant la Vierge au temple. Envoi de 1803.
Charles Poerson :

Salle 7
Nicolas Poussin (1594-1665) : L’Orage.
-St Denys -
Nicolas Poussin : Vénus montrant ses armes à Enée (1639).
Pierre-Antoine Patel – Eustache Le Sueur : Poliphile.

Salle 8
Laurent de La Hyre (1606-56) : La Descente de Croix. Très grande composition.
-L'Adoration des Bergers. Envoi de 1803.
J.-Baptiste Corneille : La Résurrection de Lazare.
Jean Jouvenet (1644-1717) : L'Annonciation - Présentation de Jésus au Temple.
Aubin Vouet () : La Mort de Saphire et d'Ananie.
Simon Vouet (1590-1649) : Le Ravissement de St Louis. Faisait partie du retable du maître-autel de l'église professe des Jésuites à Paris. Il se trouvait au-dessus de "La Présentation au Temple" (Louvre).Envoi de 1803.
Jean de Saint-Igny (c. 1600-47) : Adoration des Mages – Adoration des Bergers.

Salle 9
Philippe de Champaigne (1602-74) : Dieu le Père créant l'univers matériel (ou Deux anges musiciens).
Jean Jouvenet (1644-1717) : L'Extase de Ste Thérèse d'Avila.
Isaac bénissant Jacob.

Noël Coypel (1628-1707) : La Résurrection du Christ (vers 1700)
Jean Restout () : Jacob chez Laban.
Charles Mellin (1597-1649) : St François de Paule recevant la Bénédiction de Sixte IV.
Pierre Le Tellier (1644-80) : La Remise du Rosaire à St Dominique.
Matthieu Le Nain - etc.

Salle 10
Diego de Silva y Velàzquez (1599-1660) : Démocrite. L'un des trois Velazquez présents dans les collections publiques françaises.
Jusepe de Ribera (1591-1652) : Zacharie.
Francisco Herrera (1585-1657) : St Jean interrogé par les Juifs - Job tenté par le démon.

Luca Giordano (1634-1705) : Le bon Samaritain. Etrange, dramatique.
Giovanni Stefano Danedi, dit Montalto (1612-90) : Apollon écorchant Marsyas. Composition horizontale.
Giovanni Benedetto Castiglione : La Caravane.
Michelangelo Cerquozzi (c. 1602-60) : 2 natures mortes.
Giuseppe Recco : Nature morte aux Rougets.

Salle 11
Jean Jouvenet : Autoportrait – Portrait d’un Magistrat.
J.-Baptiste Monnoyer () : Fleurs dans un vase de métal.

Lambert Jacobsz (?-avant 1637) : La Parabole des ouvriers de la onzième heure.
Theodor van Loon : La Naissance de Jean-Baptiste.
Thomas Willeboirts Bosschaert : La Charité.
Antoon van Dyck : Portrait d’une dame de qualité.

Salle 13
Jean Jouvenet (1644-1717) : Série des 12 Apôtres. Esquisses pour la coupole des Invalides.
Chacun des apôtres est accompagné d'un ou plusieurs anges, dans des attitudes mouvementées. L'un des plus beaux et plus gracieux accompagne St Barthélémy ; il est aussi le plus dénudé et le plus provoquant d'entre eux.
J.-François de Troy : L’Ascension – L’Assomption.

Salle 14
Hyacinthe Rigaud : Etudes de mains et d'accessoires.
Alexis Grimou (1678-1733) : Portrait d'Antoine Coypel.
François de Troy (1645-1730) : Portrait d'Anne-Marie de Bosmelet, duchesse de La Force. Envoi de 1803.
Nicolas de Largillierre (1656-1746) : Portrait d'homme.
Jean II Restout (1692-1768) : Portrait de dom Baudouin du Basset, chartreux de Gaillon (1716).
Portrait d'Anne-Geneviève de Lévis-Ventadour, princesse de Rohan.

Salle 15
Robert Le Vrac, dit Tournières (1667-1752) : Allégorie de l'Automne.
Alexandre-François Desportes (1661-1743) : Le Débuché du Cerf.
J.-Baptiste Oudry – Bon Boullogne .
Louis de Boullogne le jeune (1654-1733) : Cérès, allégorie de l'été.

Salle 17
Nicolas Lancret – Antoine Pesne – Noêl Hallé - François-André Vincent.
J.-Marc Nattier () : Portrait d'un conseiller au Parlement.
J.-Honoré Fragonard () : Le Songe de Plutarque - Les Blanchisseuses.
J.-François de Troy () : Suzanne et les Vieillards.

Salle 18 – grands formats
J.-Baptiste Deshays () : Le Singe peintre - La Charité romaine - Ste Jeanne de France.
-->
Carle van Loo () : Vierge à l'enfant.
François-Hubert Drouais () : Portrait du cardinal de La Rochefoucault, évêque de Rouen.
François Boucher () : Le mariage de Psyché et de l'Amour.
Charles-Joseph Natoire () : Entrevue de Cléopâtre et Antoine à Tarse. Esquisse.
J.-Jacques Lagrenée – Joseph Ducreux.

Salle 19 – grands formats.
Jean Restout () : Présentation de la Vierge au Temple.
Anicet Charles Gabriel Lemonnier (1743-1824) : Jésus appelant à lui les petits enfants.
Jean-Baptiste Deshays (1729-1765) : 3 oeuvres illustrant le martyre de saint André.
-Le Martyre de saint André, au moment où, près d'être attaché sur la croix, on le sollicite d'adorer les idoles (1758).-Saint André amené par des bourreaux pour être attaché sur un chevalet et y être fouetté (1761).

Jean-Baptiste Deshays : Saint André mis au tombeau (1760).

Pierre-Jacques Cazes (1676-1754) : Jésus au milieu des Docteurs.
J.-François de Troy () : Présentation de Jésus au Temple.

Anicet Charles Gabriel Lemonnier (1743-1824) : St Charles Borromée communiant les pestiférés de Milan.

Passage vers l’aile Nord (niveau 2)
Salle 20
Jean-Germain Drouais (1763-88) : Gladiateur assis (1785). Nu. Ce serait plutôt un héros grec.

Joseph Benoît Suvée (1743-1807) : Fête à Palès, ou L'Eté.
Anicet Charles Gabriel Lemonnier (1743-1824) : La Mort d'Antoine (1789). Tableau de Réception à l'Académie royale.
Pierre-Jacques Volaire : Eruption.
J.-Baptiste Leprince : Vue d’un Pont de la Ville de Nerva.
Hubert Robert () : Paysage composé. Château de la Roche-Guyon - Monument et ruines au grand escalier - Marine soleil couchant – Le Temple de la piété filiale.
Pierre-Antoine Demachy () : plusieurs petites toiles.
Claude-Joseph Vernet : Pêcheurs.
Philippe-Jacques de Loutherbourg : Paysage.

Félix Lecomte (1737-1817) : Un Esclave accablé de douleur. Marbre.

Salle 21
Louis-Léopold Boilly (1761-1845) : Nature morte.
Portrait de François-Adrien Boieldieu, compositeur.
J.-Baptiste Regnault : Portrait de Jean-François, 2e fils de l’artiste.

Jacques-Louis David (1748-1825) : Portrait présumé de son Geôlier.

Aucun commentaire: