dimanche 24 avril 2011

CHOLET

Le musée d'Art et d'Histoire de Cholet
(département : Maine-et-Loire)

Dernière visite le mercredi 20 avril 2011.
Deux espaces bien distincts dans le musée.

1- Le Musée d’Art

Pierre-Charles Trémolières et Nicolas Delobel : L’Age d’Or. (grand format)
Pierre-Charles Trémolières : Scène champêtre.

Pierre-Charles Trémolières : La Musique – La Poésie – La Tragédie – La Comédie.

Pierre-Charles Trémolières : La Musique – La Poésie.
Pierre-Charles Trémolières (Cholet 1703-39) : Le petit Gourmand de pomme - Vénus allongée attire à elle l’Amour – Jeux d’enfants – Le Chocolat (7 enfants nus)

J.-Honoré Fragonard () : Le Chien savant.
Joseph-François Parrocel (1704-81) : Le Christ au jardin des Oliviers.

J.-Baptiste Deshayes (1729-65) : Tobie donnant la sépulture aux morts.

Quentin Metsys (Atel.) (1466-1530) : Vierge à l’enfant.

Giovanni Battista Salvi, dit Il Sassoferrato (1609-85) : La Vierge en prière. Portrait.
Ec. espagnole (17e) : Respice finani. « Regarde la fin ». Vanité avec deux crânes et une bougie allumée.

Nicolas Bertin (1668-1736) : Pan et Syrinx.
Antoine Coypel (1661-1722) : Hercule ramenant Alceste des enfers. Devant Admète émerveillé.
Charles-Antoine Coypel (1694-1752) : La Vierge veillant sur le sommeil de l’enfant. Jésus dans un berceau en osier. Observés par deux angelots.

J.-François de Troy (1679-1752) : Léda et le Cygne.
Moïse Anne Fragonard : Scène galante ou L’Amoureux surpris.

Ec. allemande (16e) : Christ en croix entre les 2 Larrons.


Noël Hallé (1711-81) : Hercule et Omphale, ou Les Dangers de l’Amour.
-Bacchanales, ou les dangers de l’ivresse.

Charles André, dit Carle van Loo (1705-65) : La Famille de Darius aux pieds d’Alexandre. Belle ébauche en camaïeu brun.

Bon Boullogne (1649-1717) : L’enfance de Jupiter.
Philippe-Jacques de Loutherbourg (1740-1812) : Une Bataille.

Joseph Ducreux (1735-1802) : Un moqueur montrant du doigt. (autoportrait)
J.-François Gille, dit Colson (1733-1803) : Portrait d’un homme avec son chien.
Alexandre Roslin (1718-93) : Mme de Crosne.

J.-Marc Nattier (1685-1766) : Portrait de femme en Diane.
Horace Vernet (1789-1863) : Religieuse veillant sur un blessé en Algérie (1830-40).

Claude François, dit Frère Luc (1614-85) : Le Triomphe du Christ ou L’Assomption de la Vierge (c. 1640). Grand format.

Herminie Déhérain : Madeleine au Désert (1836)
Caruelle d’Aligny : Portrait de Femme.
Alfred Paul Marie Richemont : Une Fête des Pauvres dans un réfectoire. Esquisse en camaïeu.

Hippolyte Maindron (1801-84) : ensemble de bustes en marbre, et panneaux de bois sculptés.

Narcisse-Virgile Diaz de la Peña (1807-76) : Forêt de Fontainebleau. (legs Chauchard)
Constant Troyon – Camille Bernier – Maxime Maufra (1861-1918)

Lucien Simonnet : Matinée de Juin (Salon 1887)
Pierre-Eugène Grandsire (1825-1905) –
Maurice Siodeau (1916-44) : Les Docks.
Joseph Garibaldi : Vue du Port de Marseille.

Gustave Loiseau (1865-1935) : L’Eure en Hiver (c. 1903). Toile impressionniste.
Jules Achille Noël 1815-81) : Vue du Bosphore.

Etienne Aubry (1745-81) : Les Adieux de Coriolan à sa femme (salon de 1781)

Nicolas-Auguste Galimard : Les 3 Maries au Sépulcre.

Antoine Barye (1795-1875) : Thésée combattant le centaure Biénor. Bronze.

Georges Ribemont-Dessaignes – Bela Kadar (Budapest) – Maurice Denis

Thorvald Hellesen (1888-1937) : Femme à la guitare (1920). Cubiste.
Noël Fillandeau (né en 1925) : Nombreuses œuvres (donation). Proche de Chaissac.

Ensemble de grandes toiles commandées pour l’exposition de 1937.
Félix Aublet – Pierre Hodé – Georges Valmier
Auguste Herbin (1882-1960) : suite de grandes toiles.


Nombreuses oeuvres abstraites - Op Art
Salle consacrée à François Morellet (Né à Cholet 1926).
Jean Gorin – Carmelo Arden Quin – Victor Vasarely – Frantisek Kupka – Marcelle Kahn – Georges Folmer – Geneviève Claisse

Michel Jouet : sculpture rouge. A l'arrière-plan, une toile colorée de Julio Le Parc.
Geneviève Classe – Luc Peire - etc.



2 - Le Musée d'Histoire
consacré aux guerres vendéennes

Dans la rotonde, ensemble de 10 grands portraits en pied des grands chefs vendéens, commandés par Louis XVIII et Charles X :

Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833) : Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein. Généralissime de l'armée vendéenne à 21 ans (1772-94). Veste noire, culotte jaune, bottes noires. Se dresse sur fond de drapeau blanc sur lequel se détachent les mots "Le Roi", brodés d'or.

Robert Lefèvre (1756-1830) : Louis de Salgues de Lescure. (Salon de 1819)

Léon Cogniet (1794-1880) : Antoine-Philippe de La Trémoille, prince de Talmont. Peinture d'après Guérin.

Amable-Paul Coutan (1792-1837) : Georges Cadoudal.

Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833) : Louis du Vergier, marquis de La Rochejaquelein. Beau visage énergique, inspiré.

J.-Baptiste Mauzaisse : Pierre Constant de Suzannet (Salon de 1817)

Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson (1767-1824) : Jacques Cathelineau (Salon de 1824)

Paulin-Jean-Baptiste Guérin (1783-1855) : Maurice d'Elbée. (Salon de 1817)

Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson (1767-1824) : Charles-Arthus de Bonchamps.

Paulin-Jean-Baptiste Guérin (1783-1855) : François-Athanase Charrette de La Contrie. (Salon de 1819)


Stanislas-François Biron : Jacques Cathelineau. Plâtre (1896)

François Flameng (1856-1923) : Le Massacre de Machecoul. Grande composition.

Marie-Félix-Edmond de Boislecomte : Le général d’Elbée protégeant les prisonniers républicains à Chemillé (1809)

Evariste Carpentier : Embuscade de Chouans.

Jules Girardet : La Déroute de Cholet, octobre 1793. (1883)

Paul-Emile Boutigny : Henri de La Rochejaquelein au Combat de Cholet, 17 octobre 1793 (Salon de 1899)

Jules Benoît-Lévy : La Mort du général Moulin au combat de Cholet, le 8 février 1794. (1800)

Jules Benoît-Lévy : Interrogatoire Talmont-les Lucs

Joseph-Jean-Félix Aubert (1849-1924) : Les Noyades de Nantes en 1793. Esquisse.

Pierre-Jean David, dit David d'Angers (1788-1856) : Bara mourant. Plâtre original. Adolescent étendu, nu. Joseph Bara, âgé de 14 ans, mort en Vendée, le 7 décembre 1793. Jeune tambour d'un petit détachement républicain.

David d'Angers : Monument à Bonchamps (1825). Moulage en plâtre du marbre original qui se trouve dans l'église de St-Florent-le-vieil (Maine-et-Loire). Après la bataille décisive de Cholet, Bonchamps se soulève pour éviter le massacre de 5 000 prisonniers républicains. Comme le père de David d'Angers se trouvait parmi ces prisonniers, le sculpteur a tenu à réaliser ce monument en remerciement.

Louis Etienne Marie Lefeuvre : La Mort de Bara (c. 1895). Bronze, réduction du monument de Palaiseau.

Nombreuses oeuvres et documents évoquant les guerres de Vendée.


Aucun commentaire: