mardi 16 février 2010

VERSAILLES - Trianons

Le Grand Trianon. Dessin de 1700.

Le Grand Trianon

Dans un précédent billet j'ai illustré quelques salles du château de Versailles.
Pour compléter un parcours du site de Versailles, j'ai choisi de décrire le décor peint du Grand Trianon et du Petit Trianon qui se trouvent dans le parc du château.


Le Grand Trianon a été élevé par Jules Hardouin Mansart en 1687 sur l’emplacement du « Trianon de Porcelaine », que Louis XIV avait fait construire en 1670 pour y fuir les fastes de la Cour et y abriter ses amours avec Mme de Montespan.

Aile gauche
Antichambre (ou salon).
Noël Coypel (1628-1707) : 5 toiles sur la vie d’Hercule.
- Déjanire envoyant par Licas la chemise empoisonnée à Hercule (Salon de 1704)

Amalthée et la corne d'Abondance (Salon de 1704)
- L'Apothéose d'Hercule (Salon de 1704).

Hercule, Déjanire et le Centaure Nessus (Salon de 1704)
- Combat d'Hercule et d'Acheloüs (Salon de 1699)

Boudoir de l’impératrice Marie-Louise.
Michel Corneille (1642-1708) : Le Midi – Le Jugement de Midas.

Chambre de l’impératrice
Noël Coypel : accrochés dans l'alcôve.
Junon envoyant à la folie Hercule - Hercule faisant un sacrifice à Jupiter (Salon de 1699).
Les dessus-de-porte, peints par Jean-Baptiste Monnoyer : compositions florales.
Pierre Paulet est l'auteur de la nature morte placée entre les fenêtres, représentant un vase rempli de fleurs.
- Un lit en bois doré et baldaquin livrés aux Tuileries par Jacob-Desmalter en 1809 pour Napoléon 1er, modifié par Louis XVIII qui y décédera en 1824. Transporté au Trianon, il sera élargi pour Louis-Philippe et Marie-Amélie. Le dossier porte le chiffre LP couronné.

Second salon de l’impératrice : espace dans le prolongement de la chambre.
Charles Le Brun (1619-90) : Saint Jean à Patmos.
Les quatre dessus-de-porte :
Jean-Baptiste Monnoyer : Un vase de fleurs - Un bouquet avec branches de lis.
Jean Blin de Fontenay : Un vase posé sur son piédestal de marbre - Un vase orné d'une guirlande de pêches, prunes et fleurs.

Premier salon de l’impératrice ou Salon de la chapelle.
Chapelle à l'origine, cette pièce deviendra l'une des antichambres de Louis XIV lorsque le Roi s'installera dans cette partie du palais, en 1691, tout en conservant un autel dans un renfoncement fermé par la porte du fond.
Charles de La Fosse (1636-1716) : Saint Marc - Saint Luc. (deux tableaux d’un ensemble de 4, avec le St Jean).
Jean-Baptiste van Loo : Portraits de Louis XV - de Marie Leszczinska (répliques).
Dans l’alcôve (chapelle) :
François Verdier : Assomption de la Vierge. Commandé pour la chapelle du grand Trianon en 1688.

Salon (antichambre) des Seigneurs
François Verdier (1651-1730) : Naissance d’Adonis - Vénus prenant congé d'Adonis.
René-Antoine Houasse (
1645-1710) : Minerve aveuglant Tirésias – Minerve frappant Arachné.
Jean-Baptiste Monnoyer : deux natures mortes en dessus de porte. Bocal de fleurs et une Corbeille d'Osier remplie de fleurs - Gros vase de porcelaine de Chine.
Jérémie Delutel : reproduit La Famille du Grand Dauphin d'après Pierre Mignard.
Et un meuble exceptionnel :
-Par Félix Remond : Grande table ronde au plateau d’un seul tenant de 2,77 m de diamètre.(1824)

Le Péristyle
Aile droite
Salon rond
.
Par Pierre-Philippe Thomire : 2 grandes torchères de bronze doré.
François Verdier (1651-1730) : Borée enlevant Orythie.
-Junon qui se console avec Thétys et Océan des infidélités de Jupiter.
François Marot
: Vénus et Vulcain.
François Desportes (1776-1856) : Dessus de portes.
Fleurs et Fruits d'Amérique - Fleurs et Fruits d'Afrique.

Salon de famille du roi Louis-Philippe (jaune).
Louis de Boullogne (165-1733) : Vénus et Adonis - Vénus, l'Hymen et les Amours – L’Enlèvement d’Europe.
Bon Boullogne (1649-1717) : Vénus à sa toilette – Mercure - La Nature recevant l'hommage des Quatre Eléments.
René-Antoine Houasse (1645-1710) : Iris et Morphée.
François Verdier : Vénus voulant empêcher Adonis de partir pour la chasse.

Cabinet topographique de l'Empereur.
Jean Jouvenet (1644-1717) : Zéphir et Flore.
J.-Baptiste Martin (1659-1735) : Vue des cours du château de Versailles – Le château de Versailles vu de la colline de Montbauron.

Pierre-Denis Martin est l'auteur des deux vues peintes pour cette pièce en 1713-1714, représentant :
-La Fontaine de l'Obélisque dans les jardins de Versailles
.
-et Les Bains d'Apollon dans les jardins de Versailles
.
J.-Baptiste Martin : Les Ecuries vues du château de Versailles.
L'Orangerie et le château de Versailles, vue prise des hauteurs de Satory.

Petit appartement de l’Empereur
Antichambre de l’Empereur -

Les murs sont tendus d’un damas de couleur « terre d’Egypte » avec une bordure ponceau et vert, sur lequel sont accrochés les tableaux suivants :
-Junon et Flore par Bon de Boulogne ;
-Zéphyr et Flore
, représentés deux fois, par Noël Coypel et par Michel Corneille,
-Apollon reçoit son carquois et ses flèches de Mercure, par Noël Coypel.

Cabinet particulier de l’Empereur -
Sur la tenture de damas vert enrichie d’une bordure en brocart d’or, sont accrochés les tableaux suivants :
-Apollon et la Sybille et Apollon et Hyacinthe par Louis de Boulogne ;
-Apollon chez Thétys, par Jean Jouvenet ;
-Apollon couronné par la Victoire et le Repos d’Apollon, par
Noël Coypel.

Salon des Malachites
Ce salon tire son nom des pierres dures offertes par le tsar Alexandre 1er à Napoléon, et montées en 1809 par Jacob-Desmalter.
Copie d'un tableau de Domenico Zampieri, d'après un original conservé au Musée du Louvre, représentant Renaud et Armide.

Charles de la Fosse : Apollon et Thétys.
Charles de la Fosse : Clytie changée en tournesol. Deux tableaux peints pour cette pièce en 1688.
François Ma
rot : Vénus et Vulcain - Jupiter et Sémélé -
Latone et les Paysans de Lycie
. Ce dernier sera peint pour ce salon vers 1706.

Galerie dite des Cotelle. Ornée de 24 toiles représentant des vues des bosquets de Versailles et de Trianon.
Jean Cotelle (1645-1708) peindra 21 des 24 toiles accrochées dans cette salle (entre 1688 et 1690), Etienne Allegrain deux autres, et Jean-Baptiste Martin la dernière.


Jean Cotelle : Salle des Festins.

Jean Cotelle : La Colonnade.

Jean Cotelle : Le Bassin du Dragon.
Jean Cotelle : Vue de l'Orangerie de Versailles prise de la pièce d'eau des Suisses.
Le Grand Trianon, côté jardins
. Etc.



Le Petit Trianon


Le Roi Louis XV fit ordonner la construction d'un petit Trianon pour sa favorite, Madame de Pompadour. Le chantier, confié à Jacques Ange Gabriel, dura 6 ans, de 1762 à 1768. Mais Madame de Pompadour, celle à qui était destiné le château, mourut le 15 avril 1764, n'assistant pas à l'achèvement de son œuvre. C'est avec sa nouvelle favorite, Madame du Barry, que Louis XV inaugura le Petit Trianon. Louis XV meurt en 1774 et la Comtesse du Barry doit quitter Trianon.
Dès son avènement, Louis XVI offre le château à sa femme Marie-Antoinette qui entreprit de nombreux travaux dans le château et dans le domaine.


Antichambre premier étage :
dessus de porte.
Jacques-Philippe Caresme (1734-96) : Myrrha poursuivie par son père Théias et métamorphosée en myrthe.

Elisabeth-Louise Vigée-Le Brun (1755-1842) : Portrait de Marie-Antoinette, dit "à la rose". Très célèbre.

Louis-Simon Boizot (1743-1809) : Buste de Louis XVI. Marbre (1777)
-Une console-desserte par Riesener.

Grande salle à manger. Ornée de 4 grandes toiles.

Joseph-Marie Vien (1716-1809) : La Chasse. (1768-72)

Louis Lagrenée (1725-1805) : La Moisson (Salon 1769).

Gabriel-François Doyen (1726-1806) : La Pêche (1772).

Noël Hallé (1711-81) : Les Vendanges. (1772-76)
Clément-Louis Belle (1722-1806) : Vénus et Adonis. (dessus de porte)

Petite salle à manger.
Carle van Loo (1705-65) : Portrait de la marquise de Pompadour.
3 dessus de porte par J.-Baptiste Pater : La Pêche – Le Bain – Le Concert champêtre.

Salon de compagnie. 4 dessus de porte sur le thème des fleurs.
Nicolas-Bernard Lépicié (1735-84) : Narcisse changé en fleur du même nom.
-
Adonis changé en anémone.

Nicolas-René Jollain (1732-1804) : Hyacinthe changé en fleur du même nom.
- Clytie changée en tournesol
. (1768)

Théâtre de la Reine Marie-Antoinette au Petit Trianon : vue intérieure (1778-80), par Richard Mique.

Le Domaine de la reine : le Temple de l'Amour.

Le Hameau de la reine



Pour avoir plus d'informations sur le Grand Trianon.

Pour avoir plus d'informations sur le Petit Trianon.



Aucun commentaire: