mercredi 8 avril 2009

MONTAUBAN

Cathédrale N.-D. de l'Assomption
J.-Auguste-Dominique Ingres : Le Vœu de Louis XIII. Commande officielle (Salon de 1824). Grande composition : A gauche, le roi agenouillé, s'adresse à la Vierge ; il lui tend sa couronne (de la main gauche), et son sceptre (de la main droite). Dans la partie supérieure, au centre, la Vierge tient l'enfant Jésus dans ses bras ; elle est sur un nuage, encadrée par deux anges qui écartent les deux pans d'un rideau.

Sur la place Antoine Bourdelle (près du musée Ingres)
- Monument aux Morts de 1870, bronze par Antoine Bourdelle (1902).

Antoine Bourdelle : Centaure mourant. Bronze situé en face de l'entrée du musée.


Musée Ingres - Ancien évêché
(département : Tarn-et-Garonne)

-->
Dernière visite du musée Ingres le mercredi 10 août 2011.

Dans le hall d'entrée
Armand Cambon (1819-85) : Cousin d'Ingres, son élève et son ami fidèle.

Armand Cambon : La Vengeance de Médée (1868)


Armand Cambon : Femme nue couchée (1850)


Armand Cambon : Galel. Nu de dos.


Lucien Cadène : Un Dimanche à Ardus (1935)

Salle Antoine Bourdelle (Montauban, 1861-1929) : nombreux plâtres originaux.
Antoine Bourdelle : Héraklès Archer. (plâtre original) Au centre de la salle.


Antoine Bourdelle : La première Victoire d'Hannibal. (plâtre original et bronze, 1885) Jeune garçon, tenant au-dessus de lui un aigle aux ailes déployées.

Antoine Bourdelle : Bacchante aux raisins.


Ensemble de bustes par Antoine Bourdelle
De gauche à droite :
-Buste de Léon Claudel (bronze) -
-Buste de Rodin (terre cuite) -
-Buste de Rembrandt (bronze) -
-Buste de Beethoven (plâtre) -
-Beethoven, tête aux raisins (bronze) -
-Buste de François Moulenq (plâtre) -
-Buste de Ingres (bronze, contre le mur).

-Télémaque reçu à Pilos par Nestor (1883 - 2e Grand Prix de sculpture). Haut-relief en plâtre.

Buste de Armand Saintis. Bronze.


Buste du Dr Molinié. Marbre (1906)


Salon 18e siècle.
Prosper Debia : L'Arbre de la Liberté.
Prosper Debia : Le Fleuve Inachus et les Nymphes.
Armand Cambon : Jeune Fille lisant une lettre - Curieuse - Trop tard ou La Lettre.
Armand Cambon : Esquisse pour le concours de la République.

Salle d'art contemporain : artistes inspirés par Ingres.
Ernest-Pignon-Ernest : Les Anges d'après "Le Voeu de Louis XIII". Ces dessins figuraient sur la façade de la cathédrale à l'occasion de l'expo en 2010.
Henri Cueco : Erotiques d'Ingres.
Lalla Essaydi : Les Femmes du Maroc - La Grande Odalisque (2008).


Stéphane Lallemand : La Grande Odalisque (2007)


Sous-sol - Exposition de dessins et d'art contemporain.

Olivier Debré. (à droite)

Maria Helena Vieira da Silva

Claude Georges


Xavier Krebs

J.-Marie Poumeyrolle - Frédéric Benrath - Arpad Szenes - Zao Wou Ki -
Jean Hélion - Jean Lasne - Marie Valette - François Desnoyer - François Malbreil - Colette Masgran - Robert Lapoujade - etc.


Salle des céramiques


J.-Antoine Houdon : Buste du comte Hippolyte de Guibert.


Salle médiévale


Vers le premier étage, dans l'escalier
Paul Chabas : Mme Daniel Lesueur.

Armand Cambon : Portrait de l'artiste.


Armand Cambon : Portrait de l'artiste.
Auguste Pichon : Portrait d'Edouard Gatteaux, sculpteur (1881)
Prosper Debia : Classiques et romantiques.


Premier étage
Franz-Adolf von Stürler (1802-81) : La Vierge peinte par Cimabue est transportée processionnellement à l'église Santa Maria Novella en 1270 (Salon de 1859)
Moïse sur la Montagne.
Armand Cambon : Roland combat l'Orque.


J.-Auguste Bard : La Bénédiction Urbi et Orbi (1840 - Salon de 1841)
Romain Cazes : Médora.


Salle des peintures 19e s.

Pierre-Paul-Léon Glaize : L'Egide (salon de 1867)

Charles-Zaccharie Landelle (1821-1908) : Femmes juives captives à Babylone (1861)


Paul Jourdy (1805-56) : Prométhée enchaîné sur le Rocher (1840 - Salon de 1842)


François-Xavier Fabre : Vue des environs de Florence.
Antoine Bourdelle : La première Victoire d'Hannibal. Bronze.


Salle Ingres 1 - Un bel ensemble d'oeuvres
importantes

Jean-Auguste-Dominique Ingres : Jésus remettant les clés du Paradis à St Pierre.
Jean-Auguste-Dominique Ingres : La Madone de McIntosh (1800-06). Copie.Jean-Auguste-Dominique Ingres : Autoportrait de Raphaël. Copie.Jean-Auguste-Dominique Ingres : Portrait de Bindo Altoviti. Copie de Jules Romain.

Nombreux dessins accessibles dans de petits tiroirs très bien conçus.

Grande salle Ingres 2

Jean-Auguste-Dominique Ingres (Montauban 1780-1867) : Jésus au milieu des Docteurs. Grande composition achevée à 82 ans. Très conventionnelle.-Etude de Jésus avec 2 Docteurs, pour "Jésus parmi les Docteurs".

Eve (c. 1820)
Le Songe d'Ossian (1812). Destiné à la chambre à coucher de Napoléon 1er à Rome. A rapprocher du tableau de Girodet de Roussy-Trioson, au château de La Malmaison.

-Tête de Jupiter. Etude pour le "Jupiter" du tableau d'Aix-en-Provence : "Thétis implorant Jupiter".
-Tête de Boileau. Etude pour « L'Apothéose d'Homère » du Louvre.
-Portrait du Père de l'artiste.
-Portrait de Belvèze Foulon.


Portrait d'un Jeune Homme à la boucle d'oreille.


Portrait de J.-Pierre François Gilibert (1804)


Roger délivrant Angélique (1841 - version ovale). On en connaît au moins trois versions peintes, dont la plus célèbre reste celle du Louvre (rectangulaire). Ce tableau est une œuvre emblématique de l’inspiration littéraire d’Ingres.


Le Martyre de St Symphorien. Plusieurs études.

J.-Auguste-Dominique Ingres : Portrait de Mme Gonse. Beau portrait d'une élégante jeune femme ; subtile harmonie de rouge, rose, bordeaux, noir, et blanc (pour la coiffe de dentelle, le petit col, les manches de dentelle).
-Portrait de jeune homme. Probable autoportrait avec cheveux bouclés (1800)
J.-Auguste-Dominique Ingres :La Femme aux trois bras. Etude préparatoire pour « Le Bain turc » du Louvre.


Portrait du sculpteur Lorenzo Bartolini (1806)
-Portrait de Mme de Lauréal et son fils (étude).

Trois Académies d'hommes :

De nombreux dessins d'Ingres consultables dans de petits tiroirs.
Autres artistes :
Luigi Mussini (1813-88) : L'Education à Sparte (1869). Grande composition néoclassique. Au milieu, au premier plan, un jeune homme nu, un tissu autour des reins ; il est renversé sur le sol, ivre, tenant un rhiton (à tête de bélier), et buvant à la régalade. Une jeune femme lui verse à boire. A droite, au second plan, un homme mûr, assis, vêtu d'une toge rouge. Il désigne l'ivrogne d'un air sévère, en regardant son fils, jeune ado, entièrement nu, debout devant lui (à droite, vu de 3/4 arrière). Le jeune ivrogne est l'exemple à ne pas suivre.

Jacques-Louis David : Portrait d'un Jeune Homme.
Eugène Delacroix (1798-1863) : Vase à la console. Thomas Couture : Bouquet de Fleurs. Paul Flandrin : Les Bords du Gardon.
Théodore Chassériau (1819-1856) : Etude de nègre. Un jeune homme noir, nu, en pied, semble se précipiter dans le vide. Le corps occupe toute la diagonale du tableau. Une amorce de rocher à gauche.

Théodore Géricault (1791-1824) : Etude pour Le Radeau de la Méduse. Belle étude du torse d'un noir, vu de dos.


Théodore Géricault : Académie d'homme.


Hippolyte Flandrin (1809-1864) : Portrait du compositeur Ambroise Thomas.
-Portrait de la comtesse de Goyou - Raphaël et la Fornaria.Diaz de la Peña - Paul Huet : 2 paysages.


Jean-Léon Gérôme : Portrait de femme à l'éventail (1849).


-->
Eugène Appert (1814-67) : Néron devant le cadavre d'Agrippine.


-->
Henri Lehmann : Le Repos (1864)


-->
Raymond Balze (1818-1909) : Jésus chassant les marchands du Temple.


Bernard de Gironde : Les Porteurs de sel à Venise (1889)

Le violon d'Ingres est aussi présenté dans une vitrine, avec quelques objets personnels.


Jacques-Léonard Maillet : Projet d'un monument à Ingres.


Au 2e étage - collection de peintures anciennes,

Première salle - le legs Ingres

Vittore Carpaccio (1455-1525) : Adoration des Bergers.
Bernardo Daddi : Triptyque.
Masolino da Panicale.
Giuliano di Simone : Crucifixion.


Eustache Le Sueur : Sacrifice de Manué.
Gaspard Dughet : Incendie de Tivoli.

Autres oeuvres de la collection du musée :

José de Ribera (attr.) : St Jérôme lisant.
Franz J. Pourbus l'ancien (attr.) : St Jérôme pénitent.


Philippe Gautard : St Jérôme dans sa cellule méditant.
Bon Boullogne : St Nicolas ressuscitant les enfants.
Corneille de Lyon : Portrait d'homme.


Rutilio Manetti (1571-1631) : Deux chanteuses. Toile caravagesque.
Jacopo Robusti, dit Il Tintoretto : Les Noces de Cana.

Francesco Bassano : Paysan écorchant un Porc.
Bartolomeus Spanger : Le Christ sauvant le monde.
Frans I Francken le vieux : Un Bal.
Adriaen van der Werf : Portrait d'un écrivain.

Gaspard Crayer (d'après) : Couronnement de l'empereur Charles Quint à Bologne.
J.-Baptiste Monnoyer : Vase de Fleurs.


Pierre Subleyras (1699-1749) : Flagellation.


Antoine Rivals : Noli Me Tangere.


Une salle du musée
François Bonnemer (1638-89) : Apollon poursuivant Daphné.
Louis-Léopold Boilly : Portrait du baron Le Pelletier, préfet du Tarn-et-Garonne.
Louis Durameau
 

Etienne-Bathélémy Garnier : Hippolyte après l'aveu de Phèdre, sa belle-mère.
Jacques-Louis David : Etude
du "Bélisaire reconnu par un soldat" (tableau final à Lille)..
Lépicié : Allégorie de La Paix.
Duplessis : Portrait de Louis XVI.
Jacques Gamelin : Famille de paysans dans un Intérieur.
J.-Baptiste Despax (1710-73) : Tobie et l'Ange.

Jakob de Witt (1695-1754) : Les Vestales. Grisaille, haut-relief en trompe-l'oeil.
François Boucher : Pastorale.
Nicolas-René Jollain : Allégorie sur l'inondation du Tarn en 1766.


Francesco Salvatore Fontebasso (1709-69) : La Charité.


Bartolomeo Schedone (1578-1615) : Allégorie de l'Espérance chrétienne.

Jacob Jordaens - Pierre Mignard -
Charles de la Fosse : Suzanne et les Vieillards.


Le musée conserve un très important fonds d'atelier de 4 500 dessins préparatoires légués par Ingres
:
La Mort de Phèdre.

Adorateur.

Nombreuse œuvres "attribuées à…", "d'après…", ou "atelier de…".




2 commentaires:

Anonyme a dit…

erreur...
ce n'est pas Lapoujade, mais Claude George

Jean-Louis Gautreau a dit…

Merci de m'avoir signalé cette erreur que je me suis empressé de corriger.

Cordialement