mardi 24 mars 2009

GRAY

Musée Baron Martin
(département : Haute-Saône)
Château du comte de Provence
(futur Louis XVIII)
situé dans l’enceinte du château médiéval.


Visite le jeudi 4 mars 2004.

Le musée est installé dans une belle demeure aristocratique réaménagée de 1777 à 1783 par le comte de Provence, frère de Louis XVI et futur Louis XVIII.
Les murailles de l’ancien château de Gray entourent la demeure et délimitent un superbe parc intimiste, offrant une vue imprenable sur les toits de la ville et la vallée de la Saône.
Signalons enfin une remarquable série de portraits et un ensemble exceptionnel de dessins, pastels et gravures de Prud’hon, réalisés pour certains à Gray ou dans les environs.
Ce petit musée a conservé le charme intimiste de la demeure de ses origines.


Pierre-Hubert Subleyras (169961749) : Assomption de la Vierge.

Noël Hallé (1711-81) : La Dispute de Minerve et Neptune pour parrainer Athènes.
Anatole Devosge (Dijon 1770-1850) : La Chasse aux Lions.
Jacques-Antoine Vallin (1760-1831) : Hylas et les Nymphes.

Ecole française (18e) : Enfant avec un Faune dans un paysage.


Jacob Ferdinand Voët (1639-1700) : Portrait d’un gentilhomme.
Jacopo Crivelli (18e) : Trophée de chasse et 3 chiens.
Pierre-Henri Revoil (1776-1842) : Portrait de femme.

François Boucher (1703-70) : Le galant Colporteur. Grande scène de genre.

J.-Baptiste Oudry () : Autoportrait.


Jean Charles Frontier (1701-1763) : Moïse et le Serpent d'airain.


Ecole française (18e) : Jésus guérissant les Malades.

Nicolaes Molenaer (1630-76) : Auberge au bord de l’eau.

Claesz Pietersz Berchem (1620-83) : Le Passage du gué, ou La Rencontre.

Claesz Pietersz Berchem (1620-83) : Couple seigneurial sur un port de mer avec statue de Diane.
Cornelis van Poelenburgh (vers158694-1667) : Les Anges annonçant aux bergers la naissance du Messie.

Cornelis Van Poelenburgh : Danse au milieu des Ruines romaines.


Jacob van Loo (1614-70) : Jeune Garçon au Chien. Très beau. Costume blanc et cape rouge sur le bras gauche.

Jan van der Banck (1674-1739) : Portrait présumé du sculpteur anglais Michael Rysbrach.
Adriaen van Nieulandt (1587-1758) : Chasseur à l’épieu avec son chien.
Jan van Kessel (1626-79) : 3 petits panneaux.
La Terre – L’Eau – Les Ennemis des serpents.
Jan van Kessel : Mare bordée d’arbres.


Isaac Van Nickele (actif de 1659 à 1703) : Terrasse d'un Palais animée de personnages (1689)


Adam Frans Van der Meulen (1632-1690) : Prise de Gray par le duc de Navailles, le 28 février 1674.


Merry-Joseph Blondel (1781-1853) : La Mort de Hyacinthe. Superbe nu de jeune homme abandonné dans les bras d’Apollon. (à comparer évidemment avec le tableau de Jean Broc du musée Sainte-Croix de Poitiers)
Portrait d’Eudoxie Blondel – La Mort de Sapho.
Pierre-Maximilien Delafontaine (Gray 1774-1860) : Le Déluge.
Léon-Marie-Joseph Billardet (1818-62) : La Femme Corsaire – Le vieux Roi.

Jean-Léon Gérôme : Le Lévrier afghan (1861). Le lévrier est utilisé dans plusieurs compositions de Gérôme, il est au centre de "Alcibiade chez Aspasie".


Dans une salle, belle collection de dessins et pastels de Prud’hon.
Pierre Paul Prud’hon (1758-1823) :
Le Berger Pâris.- Grande étude d’homme nu de face
Grande étude d’homme nu, assis, bras tendu.

Petite étude d’homme nu assis. Crayon rehaussé de blanc. Superbe.
-L’Innocence préfère l’Amour à la Richesse. Etc.
Dessins magnifiques, époustouflants.


Aucun commentaire: