lundi 1 décembre 2008

NANCY - Beaux-Arts

Musée des Beaux-Arts de Nancy
3 place Stanislas (département : Meurthe-et-Moselle)

Visite le vendredi 13 avril 2007 (Voir catalogue - les n° des pages renvoient au catalogue)

Seul musée classé de Lorraine, le Musée des Beaux-Arts de Nancy présente un vaste panorama de l'art en Europe du XIVe au XXe siècle, tant en peinture, qu'en sculpture, et en arts graphiques, ainsi qu'une exceptionnelle collection de verreries Daum.
Un important chantier d'extension et de rénovation a permis au musée de doubler sa surface et de s'équiper d'espaces devenus essentiels à son fonctionnement : salles d'exposition temporaire, atelier pour enfants, auditorium, librairie, salle de documentation...
Le parcours muséographique redéployé présente 40% d'oeuvres nouvelles provenant des réserves (Les Voluptueux et La Joie de vivre de Victor Prouvé, Le Martyre de Jésus de Nazareth d'Aimé Morot...), acquises récemment (La Ferme, matin, d'Henri-Edmond Cross acquise grâce au concours de l'Etat, de la Région, de la Ville de Nancy et d'une souscription publique organisée par l'association des Amis du musée), ou encore déposées par les musées nationaux (Musée du Louvre : Tête de jeune fille de Greuze..., Musée d'Orsay : Le Démolisseur de Signac... et Musée national d'art moderne : Le Dé de Juan Gris, Les trois Baigneuses de Raoul Dufy, La Chauve-souris de César...).
Le cabinet d'Art graphique, qui compte environ 7.000 dessins et 15.000 estampes, présente des ensembles exceptionnels de Callot, Grandville, et des gravures du XVIIe au XXe siècle français.
1999 - Donation au musée des Beaux-Arts de Nancy, par MM. Jacques et Guy Thuillier, d’une collection comprenant notamment 2 846 dessins, et 4 957 gravures du XVe au XXe siècle.
Dans les sous-sols, vestiges des fortifications de la ville (XVe – XVIIe).
Très importante collection de verreries de Daum : vases, coupes, etc. (plus de 700 pièces)

Dans le Hall d'entrée
Claude Guy Hallé (1652-1736) : Le Rétablissement de l’Eglise catholique à Strasbourg en 1682. Allégorie avec Louis XIV.
Jean Girardet (1709-78) : Le Triomphe de Bacchus – Le Triomphe de Vénus.

Le parcours commence au rez-de-chaussée par le 19e s.
Baron Antoine-Jean Gros : Portrait de Michel Duroc, duc de Frioul, Grand Maréchal du Palais de S.M. l’Empereur Napoléon 1er (1805). En costume pour la cérémonie du sacre. Très beau.
François Gérard : Portrait de jeune Femme (1810).
Sophie Cheradame ( ?-1824) : Elève de Jacques-Louis David
-Portrait de Guilbert de Pixerécourt. Dramaturge.

J.-Jacques François Le Barbier (1738-1826) : Le Dévouement héroïque du Chevalier Desilles. Grande composition (1794).
Henri-Nicolas van Gorp (1756-1819) : Le Comédien Louis-Simon Leborne.
Jules Claude Ziegler (1804-56) : St Georges terrassant le dragon.
-->
Gustave Courbet : Portrait de Zélie Courbet. Soeur de l'artiste. (c. 1853).
Gustave Doré : Une Sortie devant Sébastopol (1855)
 
Eugène Delacroix : La Bataille de Nancy (1831 - Salon de 1834). (2,37 x 3,56 m). Commande de Charles X.
Au cours de l'hiver 1477, Charles le Téméraire duc de Bourgogne, assiège Nancy. Alors qu'il est l'un des princes les plus puissants d'Europe, régnant sur les Flandres, les Pays-Bas, la Bourgogne et la Franche-Comté, il cherche à annexer la Lorraine. Mais les Lorrains se défendent. Conduits par le duc René II, ils donnent l'assaut et repoussent les troupes du Téméraire vers les eaux marécageuses de l'étang Saint-Jean. La débâcle des Bourguignons s'achève par la mort tragique de leur chef, tué par la lance du chevalier de Bauzémont.Auguste Feyen-Perrin : Charles le Téméraire retrouvé trois jours après la bataille de Nancy (1865). Nu allongé au premier plan. Souvent reproduit.
 
Eugène Roger (1807-1840) : Le corps du duc Charles le Téméraire retrouvé le lendemain de la bataille de Nancy (1837). Siège de Nancy en 1477 contre René II de Lorraine.
Pierre Julien Gilbert (1783-1860) : Le Débarquement de l’armée française en Algérie (1836).
Aimé-Nicolas Morot (Nancy, 1850-1913) : Grand Prix de Rome 1873. Une Scène de Déluge.
Henri Lévy : Les Hébreux captifs pleurant sur les ruines de Jérusalem (1868). Beau.
La Jeune Fille et la Mort (1900) – Hérodiade – Le Triomphe de la Religion.


Emile Friant : La Toussaint (1888)
- La Douleur (1898) – Les Buveurs – Monsieur Paul.
J.-François Raffaêlli (1850-1924) : Portrait de Edmond de Goncourt.
Victor Prouvé (1858-1943) : Les Voluptueux (1889) – La Joie de vivre.
Maurice Denis : 5 esquisses pour le salon de musique de Ivan Morosoff à Moscou.
Ker Xavier Roussel : 2 oeuvres.
Henri-Edmond Cross (1856-1910) : La Ferme (matin) (1893)


Paul Signac (1863-1935) : Le Démolisseur (1896-99).
Paul Signac :Le Port de La Rochelle.
Suzanne Valadon (1865-1938) : Le Lancement du Filet (1914). Superbe. (p. 179)
Raoul DufyRoger de La FresnayeHenri Royer.

Aristide Maillol : Le Pauvre Pêcheur. d’après Puvis de Chavannes.
Emile Friant (1863-1932) : Le sculpteur Bussière dans son atelier – Autoportrait en gris clair.
Claude Monet : Soleil couchant à Etretat (1883).
Edouard Manet : L’Automne (1882). Portrait de Anne Rose Louviot, demi-mondaine connue sous le nom de Méry Laurent ; modèle préféré du peintre.

Amedeo Modigliani (1884-1920) : La Femme Blonde (portrait de Germaine Survage - 1918).
Paul Sérusier – Henri Lebasque – Edouard Vuillard –

Pierre Bonnard : Le Déjeuner des Petits (c. 1897)

Henri Matisse - Albert Marquet – Kees van Dongen – Georg Grosz – Louis Valtat – Max PechsteinF. Kupka. Maurice Utrillo (2 œuvres) – Jean Hélion – Juan Gris – Louis Marcoussis (2 oeuvres)

Francis Gruber (1912-48) : Femme sur un Canapé (femme du peintre) - et deux paysages.

Pablo Picasso (1881-1973) : Homme et Femme (1971)

Sculptures de :
Jules Desbois (1851-1935) : La Misère (1896). Sculpture sur bois, œuvre maîtresse.
Auguste Rodin : Amour et Psyché. Marbre.
Aristide Maillol : bronze - Etienne-Martin : sculpture sur bois.

Erik Dietman (1937-2002) : Voyage organisé sur l’Adriaique (1999). Ensemble de crânes de verres colorés. (p. 197)
Jacques Lipchitz – Ossip Zadkine – Henri Laurens – Raymond Duchamp-Villon.

Premier étage
Taddeo di Bartolo () : Vierge à l’Enfant.
Mello da Cubbio : St Jacques et St Marien conduits au supplice – Crucifixion Le Martyre de St Marien. (p. 15) Pseudo-Giovenone (16e) : Ste Catherine d’Alexandrie – Ste Lucie.
Pietro Vanucci, dit Il Perugino (1445-1523) : Vierge à l’enfant avec St J.-Baptiste et deux Anges. Envoi de 1803.


Bernardo Zenale (1436-1526) : Ste Catherine d’Alexandrie (1500).
Giovanni Pietro Rizzoli : Le Christ au Roseau (1520).
 

Entourage de Léonard de Vinci : Le Sauveur du Monde (1505).
Ec. de Lucas de Leyde : La Passion du Christ (début 16e). Très nombreux personnages. Toutes les étapes de la Passion sont représentées.
Wilhelm Stetter (16e) : 4 panneaux. La Décollation de J.-Baptiste - et 3 scènes de la vie du Christ.
Jacopo da Ponte, dit J. Bassano : Portrait de Francesco Soranzo (1536) – Le Déluge (1590).

Giovanni Antonio di Francesco Sogliani (1492-1544) : Tobie conduit par l’Ange (1515).
Ancienne collection d’Everard Jabach ; vendu en 1671 à Louis XIV ; collection de Louis XIV au Cabinet des Médailles à Versailles ; saisi sous la Révolution ; collection du Musée du Louvre ; envoi de l'État au Musée de Nancy en 1803.
Giovanni Francesco Bezzi, dit Nosadella (1530-71) : Sainte Famille avec Ste Elisabeth, St J.-Baptiste et un Ange.
Ludovico Cardi, dit Cigoli (1559-1613) : Le Songe de Jacob. Envoi de 1803.


Giorgio Vasari (1511-74) : Sainte Trinité et 2 Anges autour du Christ mort. Nu.
Jacopo Robusti, dit Il Tintoretto : La Déploration du Christ (1580).
Federico Barocci, dit Le Baroche (1535-1612) (Atel.) : L’Annonciation. Envoi de 1803.
Giuseppe Recco (1634-95) : Poissons et Fruits de mer.

Frans Francken I
(1542-1616) : Le Calvaire.
Frans Francken II le jeune (1581-1642) : Le Christ au désert est servi par des Anges.
Joos van Cleve : Le Mariage mystique de Ste Catherine d’Alexandrie.
Corneille de Lyon : 4 petits portraits d’hommes.
Jan Sanders van Hemessen (1500-65) : Jésus chassant les marchands du Temple (1556). Envoi de 1803.
Abraham Bloemaert (1564-1651) : La Prédication de St J.-Baptiste (1520)


Pieter Pietersz () : Laissez venir à moi les petits Enfants.
Joachim Beuckelaer : Marché avec l’Ecce Homo. A l’arrière plan.
Jan II Brueghel (1601-78) : Noli me tangere.
Theodor van Thulden : Persée délivrant Andromède.
Frans Wouters : Andromède attachée au Rocher.
Joos de Momper le jeune (1564-1635) : Fête de Village flamand – La Caravane de Muletiers.
David II Teniers : Le Torrent.
Gysbrecht Lytens : Paysage d’hiver.
Jan van Goyen : Paysage avec chaumière.
Jacob Jordaens (1593-1678) : Deux têtes de vieille femme.
Gérard Seghers (1591-1651) : Le Christ après la Flagellation. Agenouillé, le dos ensanglanté.
Jan Lievens : Le Christ expirant sur la Croix.
Nicolas Maes : Portrait d’homme.
Jacob van Es (1596-1666) : Le Déjeune de Poissons.

Wenceslas Coeberger (1561-1634) : Apprêts du Martyre de St Sébastien. Beau. Envoi de 1803.
Peter-Paul Rubens (1577-1640) : La Transfiguration (1605). Très grand. Envoi de 1803.
Peter-Paul Rubens : Jonas jeté à la mer – Jésus marchant sur les eaux. Envois de 1803.
Gaspar de Crayer : St Charles Borromée donnant la communion aux pestiférés de Milan. Envoi de 1803.
Cornelisz de Vos : La Continence de Scipion (1630).
Joachim Wtewael (1566-1638) : Les Noces de Thétis et Pelée (1606-10).

Guido Reni : Le Christ ressuscité apparaît à sa mère. Beau et dramatique.


Jusepe de Ribera (1591-1652) : Le Baptême du Christ.
Giovanni Maria Morandi (1622-1717) : Le Pape Alexandre VII porté à la Procession du Corpus Domini (1657). A la base de la toile, une rangée de têtes des porteurs en costume rouge.
Michelangelo Merisi, dit Il Caravaggio ou Le Caravage (1571-1610) : L’Annonciation (1608-10). Grand format.

-->
Valerio Castello (1624-1659) : Pièta.
Pietro Novelli : Piéta.
Frans II Pourbus : L’Annonciation. Envoi de 1803.
Simon Vouet (1590-1649) : Nymphe essayant les flèches de l’Amour. Nymphe frappée par la flèche d’un Amour, ou L’Amour qui se venge. Envoi de 1801.

Philippe de Champaigne (1602-74) : La Charité.
Charles de La Fosse : L’Assomption.
Noël Coypel : La Sainte Famille et deux anges.
Claude Deruet : L’Enlèvement des Sabines. Camaïeu brun ; étude ou œuvre inachevée (1650 - Toile à München). Acquisition en 2005.

Claude Gellée, dit Le Lorrain (1600-1682) : Paysage pastoral ou Paysage au Joueur de Flûte.


Claude Gellée (1600-1682) : Marine avec combat sur un pont.(acquisition en 2007)
-->L'entrée de la "Marine avec combat sur un pont" dans les collections nancéiennes est un évènement. Cet achat, effectué sur le marché américain pour un montant de 475 000 € avec l'aide d'une souscription publique, permet le retour dans notre pays d'un tableau peint pour un commanditaire français. D'après une inscription portée sur le Liber Veritatis - le carnet où Claude dessinait la plupart des compositions dont il se séparait, aujourd'hui conservé au British Museum - cette toile aurait en effet été commandée par le secrétaire de François-Annibal d'Estrés, marquis de Cœuvres, ambassadeur de France à Rome de 1638 à 1641. Après avoir appartenu à des collections britanniques, elle avait été acquise par la galerie Wildenstein, puis vendue en 1983 à la collection de Mr et Mrs J. Seward Johnson. Le musée de Nancy l'a à son tour achetée chez Wildenstein. Le sujet n'est pas identifié. La composition se déroule sur trois plans principaux : au fond, un port ; au second plan, une bataille se déroule sur un pont, tandis que sur le devant de la scène des paysans, accompagnés d'enfants et de bétail, semblent fuir les combats.


Pierre Mignard : Vierge à l’Enfant.
Charles Le Brun : Vierge à l’Enfant.
Lubin Baugin : Vierge à l’Enfant et J.-Baptiste.
Jacques Blanchard : Bacchanale.
-->
Charles Dauphin (vers 1620-1677) : Le Temps dévoilant la Vérité.
Charles Le Brun ou Michel Corneille père (ou Aubin Vouet ?) : Le Baptême du Centurion Corneille à Césarée.
J.-Baptiste Monnoyer : Fleurs et Tapis.
Alexandre-François Desportes : L’Automne. Grande composition.
Anne Vallayer-Coster (1744-1818) : 2 natures mortes.
Vase de Fleurs (p. 125) – Panier de raisins.
Nicolas-Antoine Taunay : 2 paysages.


Jean Girardet (Lunéville, 1709 – Nancy, 1778) : Apollon couronnant le génie des Arts.


Nicolas Chaperon (1612-54/55) : Madeleine pénitente. (Acquis en 2006)


Charles André, dit Carle van Loo : Jaël et Sisera – L’Ivresse de Silène.
Jean Raoux : Les Vestales.
Charles-Antoine Coypel : La Destruction du palais d’Armide. Carton de tapisserie.
François Boucher : Aurore et Céphale.
J.-François de Troy : Le Repos de Diane.
François Lemoyne : La Continence de Scipion.
François Guillaume Ménageot : Tullie faisant passer son char sur le corps de son père.
Paolo Porpora : Tortue et Crabe.
Luca Giordano (1634-1705) : La Conversion de St Paul.
Sébastien Ricci : Loth et ses filles.



Une exceptionnelle collection de verreries de Daum

Une collection de plus de 700 pièces - dans le sous-sol du musée des Beaux-Arts de Nancy, au sein des fortifications de la ville.
Daum : Vase aux raisins 


Pour trouver d'autres informations sur le musée des Beaux-Arts de Nancy



Aucun commentaire: