mercredi 18 mars 2009

ANGERS - Beaux-Arts

Musée des Beaux-Arts d'Angers
(département : Maine-et-Loire)


Réouverture
du musée en 2004 après des travaux importants. Visite du musée le samedi 25 juin 2005.Le Musée des Beaux Arts est installé depuis la fin du XVIIIe siècle dans un hôtel particulier qui date du XVe siècle : l'hôtel du logis Barrault. Ce beau et séduisant musée présente de superbes collections.Le nombre de tableaux exposés a été multiplié par trois (passant de 150 à 450), et une importante campagne de restauration a été menée (250 œuvres).
(les n° des pages renvoient au catalogue)

Segna di Buonaventura (Sienne début 14e) : Le Jugement dernier. Le Christ dans une mandorle.
Francesco Pisano (14e) : Vierge à l’enfant.
Anonyme Florence (15e) : La Vierge, St Jean-Baptiste et un ange adorant l’enfant Jésus.
Raphaël Sanzio (Atel.) : Ste Famille à l’agneau. L'original est au Prado.

Maître à l’œillet de Baden (vers 1500) : La Circoncision. Nombreux personnages. Jésus dans les bras du prêtre assis. Le sang gicle. La Vierge à l’extrême gauche.

Tisio Benvenuru da Garofalo, dit Tisi (1481-1559) : Ste Famille. 5 personnages avec Jean-Baptiste et l’agneau.

Anonyme Angleterre
(16e) : Portrait d’une dame anglaise.
Ambrosius Benson (1495-1550) : Portrait d’Andrea Alciati.
François Clouet (16e) (Atel.) : Deux petits portraits ronds.
Portrait de Charles IX enfant - Portrait de Catherine de Médicis.
Rogier van der Weyden (Attr.) (1399-1464) : Vierge à l’enfant entourée de saints. A gauche, St Jean-Baptiste et Pierre. A droite, les deux saints médecins, Côme et Damien.


Maître de Ste Gudule (fin 15e) : Le Christ devant Pilate.
Anonyme Flandes (fin 15e) : (volet de triptyque ?)
Femme agenouillée entourée d’enfants et de 2 hommes en armes.
Maître de Hoogstraten (16e) : Crucifixion. Jésus entouré de 5 personnages.
Jean Bellegambe (1470-1534) : triptyque.
Vierge à l’enfant (au centre). Volet gauche, saint Guillaume (en armure). Volet droit, un abbé.
Colijn de Coper (1455-1540) : Descente de croix.

Bronzes italiens du 16e : Apollon lycien – petit Spinario – Homme combattant

Theodor van Thulden (1606-76) : Assomption de la Vierge. Grand format. Envoi de 1799.


Jacob Jordaens (1593-1676) : Autoportrait (c.1650)

Jan Thomas van Yperen (1617-73) : St Sébastien couronné de laurier par 2 anges.
Nicolaes Berchem (1620-83) : Paysage italien avec une Ruine.
Bartholomeus Breenbergh (1599-1657) : La Fontaine de Moïse à Rome.
Jan Asselijn (1610-52) : Ruines et figures sous une voûte.
Cornelus van Poelenburg (1586-1667) : Les Baigneurs.


Van Staveren (1620-68) : Philosophe dans un paysage.
Willem van Mieris (1622-1747) : L’Enlèvement des Sabines. Finement peint.
Arnold Verbuys (1645-1729) : Mars, Vénus, et Mercure.
Nicolas Vleughels (1668-1737) : La Diseuse de bonne aventure.
Hérodiade présente la tête de St Jean-Baptiste à Hérode.
Pieter van Bloemen (1657-1720) : Paysage avec figures près d’une fontaine.
Jakob Isaakszoon Ruysdael (1625-82) : Paysage.
Roelof Jansz van Vries (1631-81) : Paysage.
Frans Francken II le jeune (1581-1642) (Atel.) : Nicausis, reine de Saba, à la cour de Salomon.
Pieter van Lint (1609-90) : Vierges sages et Vierges folles.
Hendrick van Balen et Jan I Brueghel : Le Banquet des dieux.
Hendrick van Balen (1575-1632) : Ste Famille dans un jardin.
Abraham Storck (1644-1708) : La Flotte hollandaise dans la rade d’Amsterdam.


Philippe de Champaigne () : Les Pèlerins d’Emmaüs. Envoi de 1799. (p. 87)
Charles Le Brun (1619-90) : Hercule terrassant Diomède.
Charles Poerson (1609-67) : Le Combat des Romains et des Sabins.


Pierre Mignard (1612-95) : Vierge à l’enfant et J.-Baptiste. Envoi de 1799.
Michel Corneille () : Vierge à l’enfant adoré par J.-Baptiste. Envoi de 1799.
Antoine Coypel () : Vénus invitant Vulcain à forger les armes d’Enée.
Charles de La Fosse (Attr.) : Apparition du Christ aux saintes femmes.
Le Christ et la Madeleine.
Jacques Stella (1596-1657) : Ste Famille. 3 personnages : Joseph tient un panier contenant des fruits (pomme et raisins).
Nicolas Loir (1624-79) : Moïse sauvé des eaux – Eliézer et Rébecca.
François de Troy () : Portrait de Marie-Thérèse d’Autriche.
Philippe de Champaigne () : Jésus retrouvé au Temple par ses parents. Grand format. Envoi de 1799.
Antoine Coypel () : L’Olympe. Esquisse pour le plafond de la galerie d’Enée au Palais royal de Paris.

Ciro Ferri
(1634-89) : La Chasteté de Joseph. Face aux avances de Putiphar.
Luca Giordano (1632-1705) : Adam et Eve, et leurs enfants Caïn et Abel.
La Vierge adorant l’enfant Jésus endormi. A l’arrière plan, Joseph (à gauche), et 8 angelots. Envoi de 1820.
Francesco Solimena (1657-1747) : Annonciation. Envoi de 1820.
Francesco Guardi () : 2 vues de Venise.
Giambattista Tiepolo (1696-1770) : Apothéose de la famille Pisani. Esquisse d’un plafond.
Pier Francesco Mola (1612-66) : Agar au désert.
Raffaello Vanni (1587-1673) : Mardochée comblé d’honneurs par Assuérus – Esther devant Assuérus.


Lorenzo Lippi (1606-65) : Allégorie de la Simulation. Femme tenant un masque de la main droite, une grenade de la main gauche.

Deuxième étage
Jean Restout (1692-1768) : Le Bon Samaritain. Envoi de 1798.
Carle van Loo (1705-65) : Ste Clothilde au pied du tombeau de St Martin.
J.-Baptiste Deshays de Coleville, dit Le Romain () : Ste Anne instruisant la Vierge.

Alexandre-François Desportes (1684-1721) : Fleurs, fruits, animaux et gibier mort. Un beau chien blanc. Envoi de 1798.
J.-Honoré Fragonard (1732-1806) :
Jupiter, sous les traits de Diane, séduisant Callisto - Céphale et Procri
s.

J.-Honoré Fragonard : Le Grand Prêtre Corésus et Callirrhoé. Esquisse d’une toile du Louvre.

François Boucher (1703-70) : Les Génies des Arts. Grande toile peuplée de 15 angelots en train de travailler (dessin, sculpture, etc.).
Noël Hallé (1711-81) : Les Génies de la Poésie, de l’Histoire, etc. (arts libéraux ?). Pendant du tableau de Boucher. 2 cartons de tapisseries non réalisées.
J.-François de Troy () : Vénus et l’Amour piqué par une abeille - Bethsabée au bain.
Carle Van Loo () : Enée sauve Anchise et Ascagne de l’incendie de Troie.
St Augustin en extase – St André. Envoi de 1799.
J.-Baptiste van Loo () : Renaud dans les bras d’Armide.
J.-Baptiste Pater (2 toiles) (p. 111) – Jacques de Lajoüe
J.-Baptiste Le Prince (1692-1768) : Le Concert russe.
Nicolas Lancret (1690-1743) : 2 pendants. Le Repas de noces – La Danse de noces.

J.-Honoré Fragonard (1732-1806) : La Poursuite (1773 - achat 2004)


J.-Honoré Fragonard : La Surprise (1773 - achat 2004).
J.-Antoine Watteau () : La Déclaration attendue.
Gérard van Spaendonck (1746-1822) : Vase avec un bouquet de fleurs.
J.-Jacques Bachelier (1724-1806) : Canard contre une planche.
Jean-Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) : Fruits, bouteille et pot de faïence – Pêches et Prunes – Corbeille de raisins. Avec 3 pommes, une poire et 2 galettes.
Louis-J.-François Lagrenée l’Aîné (1725-1805) : Mercure confie Bacchus enfant aux nymphes de l’île de Naxos. Envoi de 1798.
J.-Jacques Lagrenée le jeune (1739-1821) : Un Mariage antique. A l’arrière plan à gauche, 2 jeunes hommes dénudés.
François-Guillaume Ménageot (1744-1816) : Cléopâtre rendant un dernier hommage au tombeau d’Antoine. Très grand. Envoi de 1798.
François-Guillaume Ménageot : Astyanax arraché des bras de sa mère.Esquisse et grand format : composition inversée, nombreux détails différents. Envoi de 1798.
Joseph-Marie Vien (Attr.) : Portrait de Jacques-Louis David adolescent.
Le Retour de Priam avec le corps d’Hector. Etendu sur un chariot au premier plan. Grand format. Envoi de 1798.
François-André Vincent (1746-1816) : Hercule et Antée.
Le Combat des Romains et des Sabins. Grand format. Envoi de 1799.
Siméon Berthélemy () : Eléazar préférant mourir que de manger de la viande défendue. Envoi de 1799.
Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson (Montargis 1767-1824) : Grand Prix de Rome 1789.
La Mort de Tatius. Troisième tentative au concours du Prix de Rome, 1788.

Baron François Gérard (1770-1837) : Joseph reconnu par ses frères.
Portrait de Louis-Marie de La Réveillère-Lépeaux. Il fait partie du Directoire dès 1795. Enrichit le musée d’Angers par des envois.

J.-Baptiste Lallemand
(1710-1803) : Marine, soleil couchant.
François Lemoyne – J.-Baptiste Greuze : 2 portraits.
Jean Barbault (1718-1762) : Ruines. (2 œuvres)
Hubert Robert (1733-1808) : La Fontaine de Minerve à Rome.
Pierre Antoine Demachy () : L’Arc de Triomphe.
Claude-Joseph Vernet (1714-89) : Marine, effet d’orage. Envoi de 1799.
Et autres œuvres.

Grande salle
Antonio Canova (1757-1822) : Buste de Napoléon. Marbre.


Antoine Etex : Hyacinthe renversé et tué par le palet d’Apollon. Marbre.


J.-Pierre Cortot (1787-1843) : Narcisse. Marbre (1818)


Etienne Barthélémy Garnier (1759-1849) : Eponine et Sabinus.


J.-Baptiste Mauzaisse (1784-1844) : Arabe pleurant son coursier mort.
Pierre-Jérôme Lordon (1780-1838) : Hylas attiré par les nymphes.

Lancelot-Théodore Turpin de Crissé fils (1782-1859) : Vue d’Alexandrie et de la Colonne de Pompée.
Louise-Marie-Jeanne Hersent (1784-1862) : Le Prophète Elie ressuscitant le fils de la veuve de Sarephta.


Henri Lehmann (1814-82) : Jérémie dictant ses prophéties (1842).


Emile Signol (1804-92) : Réveil du juste ; Réveil du méchant.
Puvis de Chavannes (1824-98) : Noli me tangere.Puvis de Chavannes : Madame de Sombreuil buvant un verre de sang pour sauver la vie de son père (1853)
J.-François Millet () :
François Dubois (1790-1871) : Marguerite d’Anjou prise par les brigands.
Eugène Marie François Devéria (1805-65) : La Mort de Jeanne d’Arc.

François Alexandre Pernot
() : Les Fossés de Vincennes.


Lancelot-Théodore Turpin de Crissé () : LeTemple de Vesta à Tivoli.
-Venise. L’intérieur de la chapelle St MarcLe Chasseur de l’Apennins.
J.-Victor Bertin -

François Marius Granet (1775-1849) : La Villa Médicis.

Guillaume Bodinier (1795-1872) : Plusieurs oeuvres.

Guillaume Bodinier : La Demande en Mariage (1825).


Guillaume Bodinier : Jeunes Baigneurs sur un rocher à Capri.


Guillaume Bodinier : La Mort du Brigand (1824)


Auguste Couder (1789-1873) : Scène de Roméo et Juliette.


Eugène Devéria (1805-65) : Lecture de la sentence de Marie Stuart.
Ary Scheffer – Charles-François Daubigny – Eugène Boudin - J.-Baptiste Camille Corot

J.-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) : Paolo et Francesca (1819). Il existe plusieurs versions de cette toile. Sujet inspiré d'un épisode de "L'Enfer" de la Divine Comédie. A l'arrière plan, le mari de Francesca s'apprête à tuer les deux amants.
Prosper Barbot (1798-1878) : Procession autour d’un Temple en ruines.


Johan Barthold Jongkind () : Vue de Paris. La Seine à l’Estacade.

Albert Lebourg
Henri LebasqueLouis Valtat Georges Ribemont-DessaignesAndré Chintreuil.
Claude Monet (1840-1926) : Train dans la campagne.
Jacques Emile Blanche : Portrait de Mme Emily Montgomery-Lang (1911)
Carolus-Duran – Paul Baudry
.
Jules-Eugène Lenepveu (1819-98) : Hylas attiré par les Nymphes.
Baron Antoine-Jean Gros () :
J.-Jacques Henner (1829-1905) : Portrait de Mlle Leroux.
Pierre-Narcisse Guérin (1774-1833) : La Jalousie. Deux esquisses.
La Mort de Priam. Esquisse. Finement traitée, superbe. Grande version au musée.
J.-Auguste-Dominique Ingres () : deux études de Tête d’Homme - Les Tragiques grecs.

Jean-Jules-Antoine Lecomte du Nouÿ (1842-1923) : Mort pour la Patrie. "Aux Braves" (1892)

Rez-de-chaussée.
Grande salle de sculptures.

Hippolyte Maindron (1801-84) : Attila et sainte Geneviève (1857)

Et quelques grandes toiles :
Henri Gervex (1852-1929) : Diane et Endymion. Grand format.
Baron Pierre-Narcisse Guérin () : La Mort de Priam. Immense toile, la plus grande du musée, restée inachevée. Très belle et impressionnante.

Je n’ai pas vu la salle d’art moderne… (la circulation dans le musée est assez complexe)
Kees van Dongen - Henri Matisse - François Morellet - Erik Dietman - Bill Woodrow - J.-Pierre Pincemin - etc.


1 commentaire:

Anonyme a dit…

la statue en marbre d'Antoine Etex "Hyacinthe renversé et tué par le palet d’Apollon" est magnifique.